FrenchFuel
FrenchFuelRunningSport et FormeTrainingTriathlon

Le triathlon, un style de vie.

john-b1 commentaire1234 views

Salut à tous !

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’Ironman, ce triathlon XXL où les athlètes se jettent dans l’eau pour 3,8km de natation avant d’enchainer sur 180km de vélo au dénivelé parfois impressionnant et de terminer en beauté par… un marathon. Même si il fait rêver tous les triathlètes, la grande majorité cherche plutôt à performer sur des formats plus courts, la distance olympique consistant à enchainer 1,5km de nage, 40km de vélo et 10km de course à pied. Beaucoup de runners éprouvent souvent l’envie de découvrir ce sport mais hésitent parfois à passer le cap. Voici quelques (bonnes) raisons pour vous y mettre !

Entretenez une forme olympique !

Accessible à tous (aujourd’hui les femmes vont pratiquement aussi vite que les hommes), le triathlon est l’un des sports les plus complets. Gourmande en énergie, la pratique du triple effort sculpte le corps et développe vos capacités cardiaque et respiratoire. La natation et le cyclisme sont deux sports « portés » qui permettent de réduire votre charge d’entraînement running et ainsi d’éviter les chocs douloureux pour vos articulations. Rapidement, vous en ressentirez les bienfaits sur votre forme physique ET mentale.

Variez les plaisirs !

Avec trois disciplines en une, le triathlète ne connaît pas la lassitude. Le plaisir est une des sources principales de la motivation, c’est lui qui nous permet de nous dépasser lorsqu’un exercice devient difficile. Chaque semaine, je fais varier mon entrainement en fonction de mes sensations, de mes envies et de mes objectifs. Les trois disciplines étant complémentaire, la progression est globale. Il n’y a donc pas de routine puisque chaque jour l’entraînement et les sensations sont différents.

Découvrez de nouveaux espaces et maîtrisez un nouvel élément.

Le triathlon procure un réel sentiment de liberté. Rien de tel pour se ressourcer qu’un bon run en bord de mer. Les sorties vélo permettent aussi de découvrir des endroits et des paysages que vous n’avez pas l’habitude de voir pendant vos runs. Le cap le plus difficile à passer pour des personnes qui n’ont jamais nagé est sans doute celui de la natation. En effet, la nage n’est pas aussi naturelle que le vélo et la course à pied auxquels notre corps est habitué depuis notre plus jeune âge. Savoir nager demande un apprentissage. Mais il n’y a rien d’insurmontable ! En quelques mois avec des séances hebdomadaires vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise. Et puis la natation représente moins d’un quart du temps passé sur un triathlon (le parcours vélo représente la moitié du temps). La natation procure une sensation de bien être incomparable (sans doute à cause des endorphines !) et est souvent recommandée par les kinés. Là encore, une fois que vous serez à l’aise, vous pourrez expérimenter la nage en eau douce ou même en mer pour les plus chanceux !

Est-ce qu’on peut utiliser Nike+ en faisant du triathlon? 

nike-sportwatch-gps

Ma Sportwatch, la montre GPS développée par Nike et Tom Tom, ne me quitte jamais à chaque session running. Ultra simple d’utilisation, elle me permet d’avoir un retour précis sur mes runs. Dès que je rentre chez moi, je me connecte sur Nike+ pour suivre ma progression et commenter ma course en fonction de mes sensations. C’est super utile car ça me permet de tenir une sorte de journal de bord de mes runs et d’entretenir ma motivation.

Il est possible d’utiliser la sportwatch ou l’appli nike+ pour iphone pour les sorties vélo mais je ne le fait pas. Le souci, c’est que la plateforme est conçue uniquement pour le running  et qu’on ne peut pas changer le sport de référence. Donc je préfère me concentrer sur mes runs et utiliser d’autres applications pour mes sorties vélo.

Je ne possède pas de Fuelband, même si j’avoue trouver le concept hyper intéressant. En fait, les 2/3 de mes entraînements ne comptabilisent pas de nikefuel avec le fuelband car l’indicateur de dépense de calories n’est pas assez pertinent ni en vélo, ni en musculation et encore moins en natation… J’attends donc une version améliorée qui me permettra de comptabiliser des nikefuel lors de mes sorties vélo. Peut être en prenant en compte le rythme cardiaque pour le calcul des calories dépensées ?

Je vous laisse avec  le  reportage « L’enfer du Norse », à regarder sans modération!

Voilà, n’hésitez pas à réagir à cet article et si vous avez envie d’essayer il faut savoir que pratiquement toutes les compétitions proposent des épreuves « découvertes » où vous pourrez vous testez sur l’enchainement des trois disciplines. Vous pouvez aussi m’ajouter sur nike+, http://nikeplus.nike.com/plus/profile/JohnBaptiste/.

john-b
Fan de sport, j'ai découvert le triathlon il y a quelques années après une trop courte carrière de handballeur stoppée par mes études et une blessure. J'adore tout ce qui parle de près ou de loin de sports, d'entraînements et d'athlètes. C'est comme ça que je suis tombé sur le blog Frenchfuel.

1 Commentaire

  1. Merci John de Re-valider mon choix de me tourner vers cette discipline et surtout l’ironman. C’est justement en regardant le reportage « l’enfer du norse » que l’envie met venu et me suis lancé le defi d’y participer l’année de me 30ans Rendez Vous en 2017. Je demarre de zero cette annee

Répondre