FrenchFuel
RunningTrainingTriathlon

Compte-rendu Triathlon de Chantilly, mon 1er !

Matthieu5 commentaires475 views
Tri-Chantilly-Medaille

Aujourd’hui je vous parle de ma première expérience sur Triathlon. Samedi dernier, j’ai effectué mon 1er Triathlon à Chantilly. Voici mon premier récit qui en amène d’autres…

Le triathlon c’est ce truc un peu dingue ou tu nages, puis roules, et enfin cours… Comme si on en avait pas déjà assez de courir. Et bien je vais vous raconter pourquoi j’ai kiffé mon TRI de Chantilly. La version que j’ai faite est une distance hybride « Super Sprint » de 800m/40km/8km entre un Sprint (800m/20km/5km) et un Olympique (1500m/40km/8km).

Avant de vous parler de ma course en elle même je dois vous parler un peu de ma préparation car même si ces distances peuvent paraître accessible, ces trois disciplines nécessitent des entraînements spécifiques. Notamment la natation ! Je me suis assez bien entraîné pour la partie nage avec environ 2 séances par semaines depuis juin avec surtout de la piscine mais aussi deux sorties en mer. La seule chose que je n’avais pas fait avant le triathlon c’était de nager avec une combinaison. Pour la partie vélo, très honnêtement je n’étais pas très préparé. Une poignet de séances sur une vélo de salle de sport, un peu de RPM et puis c’est tout… Ah si j’ai reçu mon vélo une semaine avant le triathlon et roulé pour la première fois la veille. Pas de pédales automatiques ni même de cale-pieds… Tout va bien ^^. Pour le running, 8km c’est normalement du gâteau. Oui sauf que j’avais très peu couru depuis le mois de mai à cause de ma douleur récurrente. Très étrangement c’était cette partie du tri que je redoutais le plus avant la course.

Cela étant dit, l’objectif de ce premier triathlon était bien sur de découvrir la discipline, son ambiance, ses spécificités et l’adrénaline des transitions. J’ai participé à cette course avec Anne (Anne&Dubndidu). Nous avions décidé de faire l’épreuve ensemble à partir du vélo.

Chateau-Chantilly

Samedi matin, réveil 6h… ça pique… Départ pour Chantilly et son château. Arrivée sur place, on découvre le cadre incroyable dans lequel on va se démener pendant plusieurs heures. On s’enregistre, récupération du dossard, entrée dans le parc à vélo. Pas trop le temps de tergiverser car notre départ est fixé à 9h. J’enfile ma combinaison Orca fraîchement louée de la veille et je prépare mon équipement pour l’après nage. Direction la zone de départ pour le briefing d’avant course. Le directeur du Triathlon de Chantilly et de Castle Triathlon Series rappelle toutes les règles et les spécificités de la course.

L’heure est grave ! Il faut se mettre à l’eau, le départ est dans 5min. Hop 18 degrés dans les bassins du château. Une vase boueuse se dérobe entre mes pieds. Mais c’est pas grave on est la pour nager vite.

3, 2, 1, GO ! Le départ de la natation = une véritable boucherie aquatique. Des jambes et des bras dans tous les sens. La buée dans mes lunettes n’aident pas à la visibilité mais j’essaye de m’extraire tant bien que mal de ce chaos. Je commence à trouvé mon rythme, tout en essayant d’éviter les coups. On m’avait briefé mais c’est pire que le Waterpolo ce truc lol. Ca bouscule à chaque virage, un mec me tire par l’épaule… WTF ? il ne nage même pas plus vite que moi ! Je trouve un bon rythme sans me mettre dans le rouge. Au bout de 600m je me dis quand même qu’il serait temps d’en terminer. Je garde la cadence sans trop envoyer avec les jambes pour ne pas me griller pour la suite. Sortie de l’eau sous quelques encouragements. Ma montre m’indique un peu moins de 20min, le temps officiel sera finalement de 20’02 » ce que je trouve très honorable pour une première.

Je remonte tranquillement vers le parc à vélo pour la transition vers le vélo. C’était aussi le point de rdv que l’on s’était donné avec Anne. Sorti avant elle, j’ai pris mon temps pour enlever ma combinaison et bien me sécher. J’ai même enfiler des chaussettes (les vrais triathletes ne mettent pas de chaussettes même pour la partie running). Anne arrive environ 2min après moi. On termine de s’équiper pour rouler et c’est parti !

Sortie du parc en vélo en courant à côté jusqu’à la zone autorisée pour monter sur la machine. Premiers metres délicats sur un petit chemin caillouteux pour rejoindre la route. Une route non fermée à la circulation, simplement régulée par des volontaires (très souvent comme cela apparemment). Une partie vélo qui a été surtout l’occasion de découvrir la région de voir passer de jolis bolides. J’ai été étonné de nous voir dépassé par des mecs qui avaient de véritables bécanes de compétition. A croire que l’on avait nager vite ? Que certains spécialistes de cyclisme et course à pied sont vraiment pas très à l’aise dans l’eau ? L’avenir nous le dira. Le truc marrant c’est que j’ai failli me prendre un avertissement pour « drafting » (profiter de la roue du cycliste devant toi) car je suivais Anne de trop près ^^ j’en ai même profité pour demander au juge à moto qu’elle était la sanction. Et bien figurez vous que c’est 300m de running à se taper en plus Ah Ah ! J’ai donc pris mes distances (si je puis dire). En tout cas pour une première fois à rouler 40km, j’en avais encore beaucoup sous le pied et c’était plutôt une bonne nouvelle pour la suite : le running.

Tri-Chantilly-2

Fin du vélo, on descend du vélo pour la zone de transition. La sensation dans les jambes est hyper étrange. Même si je n’ai pas l’impression de m’être employé, c’est comme si j’ai les jambes lourdes avant même de commencer. On lâche le vélo, le casque, on remets le dossard dans le bon sens. Oui car sur le vélo on met le dossard dans le dos, puis devant pour la course à pied. C’est parti pour 8km. Nos amis de Chantilly ne nous ont pas gâté sur le premier km avec un passage un peu en mode trail sur de l’herbe irrégulière. Pas terrible pour se mettre dans le rythme j’ai trouvé. Ensuite petit chemin, les jambes commencent à se lever plus facilement. Au programme 2 boucles de 4km avec un passage dans les jardins du château. C’était vraiment magnifique ! Même si ça a commencé à être compliqué au bout de 5km, le cadre magique a eu son importance sur la motivation. En terme de rythme on n’était pas très rapide mais je ne pouvais pas faire beaucoup plus vite que 50min pour 8km vu mon niveau actuel et surtout cet enchaînement des efforts complètement nouveau pour moi.

On franchit la ligne ensemble en 3:00:49. Un sentiment de satisfaction accompli prévaut à l’arrivée. Un super moment passé ensemble. Une première expérience géniale avec un grand soleil tout au long du parcours. On récupère notre jolie médaille puis on se restaure généreusement après ces 3 heures d’efforts. Mon résultat officiel sera le suivant : 00:20:02 + 01:40:20 + 00:51:55 + un total de 00:08:33 passé dans la zone de transition (énorme lol). Au final le fuelband affichera plus de 7000 Fuels sur la journée alors que mon objectif Polar sera dépassé de plus de 300% !

⚡️BOOM⚡️ 1er TRI check 🏊🏼🚴🏻🏃🏻 Dans l’attente du temps officiel mais le principal était de découvrir et de prendre du plaisir ensemble avec @annedubndidu ! Je pense m’en être pas trop mal sorti sur la nage (moins de 20min), première fois que je nageais en combi. Le vélo c’était vraiment en mode balade, j’aurais pu faire plus rapide c’est certain mais là encore vélo reçu et monté cette semaine 😆. Enfin un bon 8km sans douleur ou presque. 🙌🏻 @castletriathlonseries #FRENCHFUEL #chantilly #triathlon #tri #igtriathlete #felt #motivation #fitcouple #triathlete #swimbikerun #bike #run #running #swim #france #castle #trilife #triathlete #orcatriathlon #couplegoals #determination #ultraboost #zerod

A photo posted by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Clairement une expérience à refaire avec grand plaisir. La prochaine fois je serais mieux préparé pour pouvoir réaliser un temps référence sur un Sprint et ainsi m’entraîner en conséquence pour pouvoir monter sur de plus longues distances : Olympique et ensuite Half Ironman. Je vous conseille de vous essayer sur cette discipline. Ca vaut le coup pour les sensations, l’adrénalines et les courbatures ! Commencez par un Sprint surtout si vous devez rouler en vélib (pas conseillé).

Je ne sais pas encore pour quand sera le prochain car la saison relativement courte des triathlons touche à sa fin. Je vais en profiter pour rouler plus souvent et revenir fort dans le running game !

Tri-Chantilly-3Tri-BoardTri-Chantilly-Résultats

 

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

5 Commentaires

Répondre