FrenchFuel
RunningTrainingTriathlon

Quel équipement pour le Triathlon ?

Matthieu3 commentaires3166 views

Hello à tous, aujourd’hui je vais vous présenter quel équipement est nécessaire pour participer à un triathlon.

Bien que je ne sois pas encore un expert, j’ai participé à mon premier Triathlon fin août à Chantilly (mon compte-rendu est à lire ici). J’ai donc de quoi vous partager mon avis sur l’équipement nécessaire pour participer à un tri. Un triathlon c’est c’est 3 sports en 1. Les distances varient. L’entraînement et l’équipement sont donc différents. Selon moi il existe plusieurs niveaux d’équipement pour le triathlon, pour tous les budgets. Les voici :

Niveau 1 : « Ton moule-bite et ton couteau » 

Un premier niveau hors catégorie plutôt déconseillé mais toutefois possible si les conditions sont réunies. Le pack est simple :

– Natation : maillot moule-bite tel Jacky du cours d’aquagym. Pratique car peu encombrant et bon marché. Il faudra que la température de l’eau ne soit pas sous les 16 degrés et ce sera bon 🙂 Des lunettes ? Pourquoi s’embêter avec.

– Vélo : Vélib’ ou son équivalent dans une autre ville. La encore, pas cher mais pas très confortable. Suivant le parcours, les seules 3 vitesses et e poids du vélo risquent de rendre ce premier tri pénible… Il faudra quand même acheter un petit casque pour 20 euros.

– Running : Une paire premier prix achetée dans le décathlon du coin fera l’affaire sur un Sprint voir même Olympique (10km). Le plus beau dans tout ça c’est de courir en moule-bite. Et ça, ça n’a pas de prix !

Budget = 5 + 10 + 20 + 50 + 5 (porte dossard) = 90 euros.

Moule-bite-maillot

Niveau 1 bis : « Kiloutou »

La solution pour les débutants qu’ils ne veulent pas passer pour des cons et découvrir le Triathlon en se faisant plaisir c’est le pack location complète. Il est très facile de louer l’équipement pour la natation et pour le cyclisme auprès de boutiques de triathlon. Pour le running, logiquement vous avez ce qu’il faut.

– Natation : entre 20 et 40 euros le week-end la location d’une combinaison intégrale pour nager en eaux libres. Ajoutez une paire de lunettes décathlon et le tour est joué.

– Vélo : entre 50 et 100 euros la location d’un vélo de route ou vélo de triathlon pour le temps d’un week-end. Pour débuter il vaut mieux choisir un vélo de course simple. Le vélo dit « aéro » équipé de prolongateurs, plus cher, sera préférable pour des distances plus longues type half-ironman et plus. Il est peu probable que vous puissiez louer un casque. Il faudra donc investir dans un casque premier prix pour 20 euros.

– Running : votre bonne paire avec laquelle vous avez déjà couru des 10km ou Semi fera très bien l’affaire.

Budget = 30 + 10 + 75 + 20 + 75 + 5 (porte dossard) = 215 euros.

mako-xpe

Niveau 2 : « Never Not Swim-Bike-Run »

Ce niveau d’équipement à ceux qui commencent le triathlon mais qui ont l’ambition de s’y mettre et de participer à plusieurs courses. On fait le grand saut niveau budget avec l’investissement d’un vélo pour faire du tri mais aussi pour se mettre un peu au cyclisme et pourquoi pas profiter du vélo comme moyen de transport pour aller au boulot.

– Natation : On garde la formule location pour la combinaison car elle n’est pas toujours nécessaire et que des triathlons, il n’y en a pas tous les week-ends non plus. Lunettes petit budget par contre on se trouve une « tri-fonction ». La tri-fonction c’est l’indispensable lorsque l’on veut s’y mettre. C’est pas donné (entre 100 et 150 euros) mais c’est hyper utile puisqu’on peut l’utiliser sur les 3 parties du tri.

– Vélo : Attention c’est la que ça commence à piquer. Un vélo de route c’est minimum 500 euros avec une très belle promo pour un cadre en aluminium. Pour du carbone (plus léger) difficile de trouver quelque chose à moins de 750 euros. Un casque en promo c’est 40 euros.

– Running : Comme sur vos semi et marathon, il faut une bonne paire d’Adidas, Asics, Nike ou autre tant que c’est un modèle assez haut de gamme avec un bon cushioning.

Budget = 30 + 10 + 125 + 750 + 40 + 120 + 5 (porte dossard) = 1 080 euros.

Niveau 3 : « Like a Pro »

On augmente les ambitions et l’entraînement dans le but d’obtenir des résultats et de pourquoi pas rallonger la distance ? L’équipement doit suivre sinon c’est la déroute (ou ménage… ok je sors) assurée. Notre frenchie Théo Bayssat, récent Ironman finisher ne me contredira pas 🙂

– Natation : On investit dans la tri-fonction, la combinaison et une bonne paire de lunettes. Clairement la combinaison est un investissement important. En matière néoprene, ces combinaisons sont très techniques et coutent donc cher. Il faut compter au moins 250 euros pour une combo qui tien la route.

– Vélo : On prend le niveau haut dessus. Pour rouler « like a pro » il faut investir dans un tout carbone. Neuf, les premiers prix sont autour de 1200 euros. Pour rouler comme un pro on va dire un bon 1500 euros. Pour les plus longues distances (voir même les courtes si vous souhaitez performer), il faut rajouter des prolongateurs qui coûtent bien 100 euros. Quand on commence a rouler un peu, la première chose à faire c’est s’équiper en pédales automatiques + chaussures. Il faudra compter alors une 100aine d’euros. Le casque qui va bien c’est au moins 75 euros.

– Running : Pas beaucoup plus d’investissement que pour le niveau précèdent même si on achètera des lacets auto-stop pour 25 euros ainsi qu’une montre GPS (200 euros), indispensable pour suivre ses performances à l’entraînement comme en course.

Budget = 250 + 150 + 30 + 1500 + 100 + 100 + 75 + 120 + 25 + 200 + 15 (porte dossard) = 2 565 euros.

On the road again ! ☀️🚀

A photo posted by Théo Bayssat (@theo_bayssat) on

Niveau 4 : « Ironman »

Même s’il est peu probable que ce pack intéresse un de mes lecteurs, il est important de se rendre compte combien cela peut couter cher d’investir dans du matériel de triathlon. 3 disciplines donc 3 fois plus cher ! L’Ironman c’est le défi ultime. Je rappelle qu’il s’agit de parcourir 3,8km de natation, enchaîner par 186km de vélo, pour finir sur un marathon… Clairement faut être sacrément entraîner et ne pas compter sur le vélib’ !

Natation : Pas d’équipement supplémentaire que pour le niveau inférieur mais on prend le meilleur pour mettre toutes les chances de son côté. Pour la combi, la tri-fonction et les lunettes, les prix peuvent s’envoler jusqu’à 1000 euros !

Vélo : On passe sur le vélo de folie aéro, il roule presque tout seul. Il coûte surtout un bras. Sans parler du fait qu’on le sort que pour la compétition. Oui car on en a un pour l’entraînement en montagne. Le vélo aéro peut grimper en prix jusqu’à 5000 euros. A ce prix là vous aurez peut-être envie de faire comme IronCowboy et ses 50 Ironman en 50 jours.

Running : C’est que l’on voit que c’est le plus abordable des trois sports puisque l’on ne va pas tellement augmenter le budget par rapport au niveau « like a pro ». On va juste prendre la meilleure montre GPS, ajouter la casquette, et choisir la meilleure paire du marché. On se parle ici d’un total de 500 euros.

Budget = 6 500 euros

ironcowboy-ig

Bien entendu il faudra aussi penser apporter une serviette, des chaussettes si vous voulez, des . Pour le bonnet de natation, il est normalement fourni par l’organisation. A compter également le prix du dossard qui vous coûtera plus cher que celui du 10km Paris Centre clairement.

N’hésitez pas à réagir. J’ai peut-être oublié quelques détails mais je pense que cet article vous donnera une petite idée de ce qui est nécessaire ou pas en triathlon.

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

3 Commentaires

Répondre