FrenchFuel
Quantified SelfSport et FormeTestsTests Trackers d'activitésTriathlon

Test : montre connectée Fitbit Surge

Matthieu2 commentaires527 views
Fitbit-Surge

Aujourd’hui je vous présente le test de la montre connecté Fitbit Surge après presque 2 mois d’utilisation quotidienne.

La Fitbit Surge c’est la montre haut de gamme de la marque américaine. Pour rappel, Fitbit est le leader du marché des « wearables » grâce à ses nombreux produits bien installés depuis plusieurs années déjà. La Surge est un mix entre une montre connectée, un traqueur d’activités et une montre GPS de sport.

Look

Le look et le design est souvent le nerf de la guerre quand on en vient aux montres connectées. Il est assez difficile de se différencier ou de proposer quelque chose de très sexy. Même l’Apple Watch n’a pas vraiment séduit par son design. La Surge n’est pas très folle de ce côté là mais elle est assez séduisante avec sa taille correcte. Elle est d’ailleurs disponible dans plusieurs tailles : Small, Large et extra large. Je possède une Large. Pour les demoiselles, je vous conseille du small. L’écran est lui aussi correcte et lisible malgré les rebords noirs. Son atout est qu’il est tactile et permet d’accéder facilement à certaines données.

IMG_3825

Tech

La montre Surge est Water Resistant et non waterproof. Pas idéal pour les nageurs et triathletes. Néanmoins la douche est ok. Elle est équipée d’un accéléromètre, GPS et capteur de fréquence cardiaque. La montre permet de calculer le nombre de pas, la distance parcourue, le rythme cardiaque, les calories brulées et le nombre d’étages gravis. L’un des points forts de Fitbit c’est le tracking du sommeil. Ce dernier reste assez basique, comme la concurrence, mais surtout se fait de façon automatique avec la Surge. L’autre aspect de la Surge c’est les fonctions smartwatch. Assez décevant de ce côté là puisque seules les notifications d’appels et sms s’affichent.

Si le design est un critère hyper important, l’autonomie est aussi une caractéristique clé. Pour la Surge c’est assez variable et dépendant de l’utilisation du capteur de fréquence cardiaque. Lorsque celui-ci est activé en permanence, l’autonomie chute considérablement. Officiellement FItbit annonce : 7 jours en utilisation basique et 10h avec GPS. Rien d’officiel pour le cardio mais d’expérience c’est à peu près 48h. Ca a son importance car le connecteur usb n’est pas universel (comme pour la V800) ce qui est assez chiant et peut s’avérer problématique si on oublie de recharger la montre.

IMG_3822

App et interface web

L’une des belles surprises c’est l’app et interface web. L’app est compatible iOS, Android et même Windows Phone. Pour le web la synchronisation est possible via cable et sans fil via un petit dongle usb. Comme l’app Withings, je trouve celle de Fitbit bien réussie et intuitive. Elle est de toute façon nécessaire si vous voulez creuser un peu dans vos données. Par exemple on ne peut pas avoir d’analyse d’une activité diretement sur la montre. L’aspect social gaming est intéressant (vous savez combien cela me tient à coeur) : badges spéciaux, ajouts et classements entre amis, mini défis sur des temps données etc… La possibilité de féliciter ou narguer un ami est très drôle :).

Sur le web on peut plonger encore un peu plus dans le détail qu’il s’agisse d’activités, de sommeil, de suivi du poids ou de la nutrition (pas du tout testé ni intéressé par cela). Néanmoins les données de rythme cardiaque sont bizarrement exploitées. Pour résumer sur le web, on peut se contenter de lire les multiples données qui s’affichent sur le « Tableau de Bord » qui est très lisible.

Fitbit-Activité-web

En séance de sport, la Fitbit Surge est polyvalente

Avec son GPS et son détecteur de rythme cardiaque intégrés, la Surge est faite pour séduire les sportifs. Plusieurs types d’activités sont mesurables : running bien sûr mais aussi vélo, musculation, randonnée, spinning… . Les données cardio s’avère assez fiable contrairement à ce que j’avais pu lire à droite et à gauche. J’ai fait plusieurs tests avec ma Polar V800 + ceinture cardio et le delta de différence est infime. Ce que j’aurais aimé c’est un mode ou le capteur de BPM s’active uniquement lorsaue je lance une séance. Concernant le GPS, il est trouvé en général assez rapidement et ses mesures sont précises. Les données BPM et GPS s’affichent sur l’écran pendant une activité. Les boutons du côté permettent de mettre en pause et d’arrêter l’activité. Néanmoins peu d’informations sont accessibles directement sur la montre, que ce soit pendant ou après une activité. L’app est absolument nécessaire de ce côté là. Ce qui manque aussi c’est la fonction pause automatique pour les activités GPS Running et Cycling. La Surge s’avère très précise et pratique pour le calcul de l’activité quotidienne avec le nombre de pas (unité de référence pour les classements), calories brulées, étages gravis et km parcourus.

A photo posted by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Pour conclure je dirais que cette montre est un bon compromis et répond à plusieurs besoins basiques. Elle remplie des fonctions de sport, des fonctions d’activity tracker et le minimum de fonction smartwatch. Elle s’adresse donc a une personne active, plutôt sportive mais pas trop geek. En gros pour moi les fonctions sports et geek proposées sont un peu juste… Pratiquant le triathlon et donc la natation, cette montre n’est pas utilisable sur tous mes entraînements. La différence de prix avec le modèle Charge HR n’est pas forcément justifiée étant donné les fonctionnalitées « intelligentes » très limitées.

Néanmoins j’ai vraiment été séduit par l’expérience proposée sur l’app et le web. C’est clair et intuitif ! Je trouve le design plutôt cool même si les bracelets ne sont pas interchangeables.

La montre connectée Fitbit Surge est en vente sur Zalando.fr pour 250 euros.

Fitbit-Badges-web Fitbit-run-web

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

2 Commentaires

  1. La Garmin vivosmart HR cardio integré est à 149euro et on peut nager avec…La porter tous les jours, même en complement avec la montre 910xt ou 920xt pour les triathlètes. Même si la Fitbit à un look sympa, pour l’instant je mise sur Garmin.

Répondre