FrenchFuel
Running

Compte-rendu : Semi de Marseille, vieux port et jambes rapides !

Matthieu2 commentaires673 views

Retour sur ma dernière course : Semi Marathon de Marseille ! Un semi qui me tenait à coeur, ainsi qu’à Anne, car c’était notre retour, 3 ans après notre première course sur la distance.

Un peu un retour aux sources à Marseille sur ce Semi Marathon auquel j’avais déjà participé une fois en 2013. Faire mieux qu’à l’époque n’était pas bien compliqué puisqu’en 2013 des trombes d’eau tombaient sur la cité phocéenne, je revenais de blessure avec 30km dans les jambes sur les 2 derniers mois et c’était mon tout premier semi….

Arrivé le vendredi soir, soleil et température au beau fixe le samedi pour une balade sur l’île du Frioul et aller chercher le dossard sur le vieux port. Déjà ça partait bien ! L’objectif fixé à sub 1h40, je n’étais pas là pour enquiller les ricard. Alors le soir on a plutôt fait notre traditionnel sushi/maki après avoir pris soins de préparer le Race Kit résolument tourné vers la vitesse.

A photo posted by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Après un très (presque trop gros) gros petit dej pris à 6h30, en tenue de combat ! Contrairement à Marseille-Cassis on avait eu la bonne idée de prendre un hotel à deux pas de la ligne de départ. Contrairement à la course mythique, le Semi Run in Marseille est une course jeune et encore peu populaire. C’est assez agréable lorsqu’on arrive dans le SAS, sur les ravitos et à l’arrivée. Vous voyez la place qu’il y a derrière mois dans le SAS à 10min du départ ? Au passage, le Run in Marseille propose les 3 distances du 10k au Marathon avec des départs différés et surtout à des endroits différents.

IMG_3152

Départ prévu à 8h15, départ donné pile à l’heure. Mon plan de course était simple : tenir mon allure autour de 4’40 ».

Je suis bien parti, parti fort comme à mon habitude. Sur 10k comme plus longue distance, je pars toujours un peu vite pour me lancer et rentrer dans ma course. J’ai ensuite vite pris ma vitesse de croisière. Je me sentais super bien sur le plat et n’hésitais pas à descendre sous les 4’20 » sur le faux plat descendant. Coup d’oeil sur la montre Polar tous les 500m pour checker mon allure, je reste collé à un petit vieux très vaillant jusqu’au 8km et le passage dans le parc Borély ou voyant la marque du 10km arrivée et mes excellentes sensations, je m’envolais chercher un 10k en 45min. Le chrono officiel dira plus tard 45’06 » soit mon 3ème meilleur chrono sur la distance !

Strava-Semi-Marseille-Splits-FRENCHFUEL

Porté par mes Adios Boost 3 ultra légères, je continue ma route, le cardio est au beau fixe, les jambes encore fraîches. On longe la plage et je sais que l’unique difficulté de la course approche : la monté de la « Corniche » qui s’étend sur environ 2,7km à partir du parc du Prado. Pas beaucoup de dénivelé mais au 16km ça fait quand même mal aux pattes. Finalement je passe cette côte bravement et rapidement. En regardant ma montre je me vois bien en avance sur mon objectif. Je me crois même à réver à un sub 1h35. Croyant la descente sur le vieux port proche j’y croyais vraiment ! Et puis c’étais sans compter une dernière petite bosse… Je devais tout donner sur le dernier km sur le vieux port en moins de 4’00 » mais impossible d’accélérer, manque de jus et les jambes lourdes j’ai donné mon max mais cela n’a pas suffit. 

Je passe la ligne d’arrivée en 01:35:25 à ma montre ! Très satisfait mais franchement assez éprouvé. Le bas des mollets tire un peu mais je suis super content de ma perf qui sera d’ailleurs de 01:35:22 temps officiel. BOOM ! Presque 5min de moins que l’objectif. Assez surprenant pour être honnête. Je me ravitaille puis j’attends ma petit Anne qui fait elle aussi un PR alors qu’elle est en pleine prépa marathon.

A photo posted by FrenchFuel (@frenchfuel) on

On effectue la traditionnelle photo pour immortaliser l’instant puis on file se doucher et récupérer un peu. Pas le temps de trainer car le frère de Anne participait lui à sa première course officielle sur ce 10k. Après son arrivé très attendue par mon estomac, nous sommes allés brunché chez Urban Kitchen que je vous recommande si vous êtes dans le coin.

Pas grand chose de négatif à souligner lorsque l’on fracasse un PB mais cette course s’est vraiment super bien passée du retrait de dossard aux ravitos. Vraiment quelle que soit la distance foncez-y ! Le petit bonus sympa c’est le « Diplôme Finisher » qui résume votre course, votre classement et votre temps de passage sur 10k.


RMS16-PASCAL-MatthieuIMG_3181 IMG_3168IMG_3187

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

2 Commentaires

Répondre