FrenchFuel
Running

Compte-rendu CPH Half : we came, we ran, we PR !

Matthieu539 views

Copenhague est une superbe ville ou l’on y court vite. Retour sur mon Semi Marathon #CPHHALF ! 2ème semi de l’année pour préparer au mieux le triathlon longue distance à venir et l’occasion de faire descendre le chrono.

Après celui de Marseille en Mars, retour sur semi chez nos amis danois. Un mini trip express de 48h à Copenhague avec Anne. Du tourisme oui mais surtout une course à courir. Un parcours ultra roulant qui annonçait de belles perf ! Je ne m’étais pas préparer très spécifiquement pour cette course puisque, encore une fois, elle s’inscrit dans ma prépa pour le Half Ironman de Miami fin octobre. Je savais que j’y allais pour battre mon PR de Marseille (1:45:25) mais ce n’est véritablement que la veille que j’ai choisi mon objectif d’allure : entre 4:20/km et 4:22/km.

D DAY

Le départ de la course est étrangement à 11h15 (allez savoir). Mais c’est plutôt très cool car cela veut dire plus de sommeil et le temps de prendre un bon gros petit dej. On n’est pas à côté de la zone Départ-Arrivée de ce CPH Half donc on enfourche nos vélos de locations pour s’y rendre. Au passage je vous conseille de faire de même si vous visitez CPH. Rien de tel pour se déplacer dans cette ville conçue pour le vélo. Bref avec Anne on décide de prendre la roue de locaux qui se rendaient aussi sur le semi. Stratégie payante puisque l’on arrive sans soucis et à l’heure.

Derniers petits ajustements qu’il est déjà temps de rentrer dans le SAS. Nous étions dans le 1h30-1h45. Le speaker annonce les quelques stars Kenyanes et Ethiopiennes qui s’élanceront en premier. L’ambiance est déjà très chaleureuse.

Top Départ ! Un premier km dans le traffic, mon plus lent, vite compensé par une bonne mise en action dans les km qui suivent. Il y a déjà beaucoup de public pour nous encourager. Je pense notamment à la cheering zone des NBRO Runners qui était bien motivante. Des conditions idéales (15 degrés) et d’excellentes sensations aussi bien mentales que physiques. La course s’annonce géniale ! Je me tiens à mon plan de course en tenant une allure moyenne de 4:20/km voire 4:19/km. Je me sens hyper bien et j’avale les premiers km sans broncher. Des petites gorgées d’eau sur les ravitos, je me prends une petite bouchée de ma Cliff Bar et ça repart. Oui il faut savoir qu’il n’y a pas de nourriture solide (banane, gateau etc..) sur tous les ravitos. Je m’étais même préparé à ce qu’il n’y en ait pas. Cela peut paraître surprenant mais c’est finalement assez courant. C’était la même chose sur le Berlin Half.

Porté par mes jolies et rapides Adidas Primeboost Multi, je fonce vers la marque des 10km en gardant mon allure rapide. Je commence à réaliser que je vais peut-être même pas passer loin de mon record sur 10km. Je reste focus sur mon allure, j’ai d’ailleurs gardé l’écran d’affichage sur cette fonction. A ma montre j’avais seulement le nombre de km, mon allure instantanée et mon allure moyenne. Pour moi c’est le meilleur moyen de rester réglé comme une horloge. Les km tombent, je reste compacte et rapide sur ce parcours très roulant. À l’approche des derniers km cela devient un peu plus dur. Autour du km 16-17 je me dis que le mental va avoir son rôle à jouer. Voyant que je tiens le coup je me dis que je vais peut-être pouvoir passer sous les 1h32. Mais c’est alors que la seule petite difficulté ce profile. Un faux-plat montant de bien 500m juste après la marque du 19km vient me refroidir alors que je voulais justement accélérer.

A photo posted by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Je manque de peps dans les jambes pour attaquer et sprinter. J’arrive à accélérer légèrement mais pas de façon très franche. La finish line au bout de la longue ligne droite arrive comme une délivrance. Je passe en 1:32:16 à la montre. Chrono officiel 1:32:17 reçu très peu de temps après qui vient confirmer ma belle perf et mon excellente forme du moment 🙂 PR amélioré de plus de 3min en 6mois c’est juste parfait ! Double PR puisque Anne fracasse elle aussi son chrono. Triple PR en fait puisque je réalise plus tard que j’ai battu mon PR sur 10k de 3sec (sur mon chrono établi en 2014 sur le 10Km Paris Centre). Vidéo de mon arrivée ici.

On célèbre nos victoires, petite photo et ça repart vite à vélo direction l’hôtel. Qui dit début de course tardive dit pas le temps de trop traîner pour aller bruncher et profiter une dernière fois de Copenhague avant de repartir. Pour le brunch on a fait Cafe Norden que je vous conseille. La veille nous étions allés chez Kalaset qui était excellent aussi.

Que du positif à retenir de ce week-end express à CPH. J’espère que Anne et moi via nos snaps et autres partages on vous a donné envie de visiter et courir à Copenhague. Perso j’ai adoré ! Et une chose est sûre, le Semi est ultra rapide donc parfait pour y réaliser un PR.  Pour preuve : « 62% of the elite field set a PB at the #cphhalf« , « No less than five of the 10 fastest half marathon times in the world this year were clocked in Copenhagen. » et sans parler du vainqueur, James Mwangi Wangari, avec son chrono de 59:07 (27:15 au 10k !!!!). Enfin je dis gros BIG UP à l’organisation parfaite de ce CPH Half et à l’excellente app officielle ultra complète : live tracking, resultats, infos, photos et même un outil de calcul d’allure.

cph-half-certificate-frenchfuelimg_2269

Processed with VSCO with a5 preset
Processed with VSCO with a5 preset

img_2278

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre