FrenchFuel
Triathlon

Ironman 70.3 Miami : the countdown is on!

Matthieu1 commentaire537 views

J-10 avant le triathlon longue distance Ironman 70.3 Miami. Retour sur Half Ironman pour finir cette saison déjà bien réussie.

Avec Anne on va terminer cette saison en fanfare de l’autre côté de l’Atlantique à Miami. Un retour aux USA que l’on attend avec impatience tant ce pays nous fait kiffer. Je rappelle que nous y avons chacun vécu plus d’un an et que l’on y a déjà couru, 2x10k + 1x5k pour moi et 1x10k + 1xsemi pour Anne. Le 23 octobre prochain le challenge sera plus grand que jamais puisque l’on s’élancera sur le Half Ironman Miami : 1.9km/90km/21.1km.

Si j’ai pris le départ et terminé le Half Ironman Aix en Provence en mai dernier, nage annulée pour cause de froid, Miami sera finalement mon premier vrai Ironman 70.3 ! Enfin tant que des méduses ou des requins ne viennent gâcher la fête… Croisez les doigts pour moi svp car cette année j’ai bien la poisse avec le triathlon : froid et vent à Aix, pluie à Paris, pluie à Gerardmer. Rien que ça !

DCIM101GOPROG0951479.JPG

Sur le plan physique je me sens bien. J’ai vraiment organisé ma deuxième partie de saison dans le but de performer sur ce triathlon. Les étapes Triathlon de Gérardmer, Semi de Copenhague et 10km Paris Centre rentraient parfaitement dans le cadre de cette préparation. J’en sors fort et confiant au niveau du running. Restera à ne pas surchauffer en Floride. J’ai énormément progressé sur le vélo depuis Aix en Provence avec une meilleure endurance, plus de puissance et une meilleure gestion de l’effort. Malgré tout j’ai réussi à me faire une petite inflammation de l’adducteur la semaine dernière… heureusement rien de grave, tout va bien maintenant. La natation est ce qui pêche (top blague) un peu. Techniquement c’est sur cette discipline que je suis le moins propre et je n’ai pas redoublé d’entraînements pour compenser. Néanmoins je suis certain que ça va aller dans les eaux à 28 degrés de la baie de Miami. Il faudra quand même gérer la nage qui se fera sans combinaison intégrale.

DCIM103GOPROG1694102.

Sur le plan logistique le triathlon va commencer bien avant ce 23 octobre. Je vous disais que c’était déjà une petite galère logistique de préparer un tri proche de chez soi alors imaginez de l’autre côté de l’Atlantique…. Pour les vélos on a fait le choix de ne pas embarquer les nôtres. Plusieurs raisons dont le fait que l’on a tout simplement pas envie de se faire chier avec le transport en avion, on enchaine par quelques jours de vacances donc là encore merci la galère, et puis on va pouvoir rouler avec de meilleurs vélos (location) que nos propres montures. Pour ma part ça sera surement un Cervelo P2 donc un vélo CLM spécifique triathlon. Très bien pour les vélos mais il faudra penser à tout le reste : casque, pédales, chaussures, pompes, gourdes, tenues, lunettes, nutrition, montre etc…

DCIM102GOPROG1312088.JPG

Au niveau du profil de l’épreuve, on ne sera pas inquiété par le dénivelé. C’est le moins que l’on puisse dire. Environ 100m D+ sur les 90km de vélo et +/- 0m D+ sur le semi-marathon. Idéal donc pour lâcher les chevaux et se faire plaisir sur le chrono ! Ca ne sera peut-être pas le plus fun mais clairement cela permettra de fixer un bon benchmark pour la suite.

Avec mes diverses expériences acquises cette année et ma bonne préparation, je vais me fixer 5h15 comme objectif. 5h15 qui se répartissent plus ou moins de la sorte :

  • 40min Swim
  • 3min T1
  • 2h45 Bike
  • 2min T2
  • 1h45 Run

Si la force est en moi je devrais pouvoir faire encore mieux. Notamment si le vent nous laisse tranquille je pourrais peut-être aller encore plus vite sur le vélo. Et si les jambes sont là je donnerai tout sur le semi pour tendre au maximum vers mon PR.

tri-gerardmer-run

Pour encore plus me motiver (comme si j’en avais besoin), Ironman propose le programme All World Athlete (AWA) qui récompense les triathlètes les plus motivés et assidus. Il s’agit uniquement de titres honorifiques mais c’est un reward supplémentaire ! A la clé, la possibilité de nager avec un bonnet spécial Ironman AWA correspondant à la couleur du niveau. C’est un peu comme les niveaux sur Nike+. Le résultat d’une course donne des points. Plus on va vite et plus on fait de Ironman et/ou Ironman 70.3, plus on score des points. A la fin de l’année, le classement établis permet aux élus d’obtenir leur bonnet pour la saison suivante. 4 niveaux AWA : Bronze – Silver – Gold – Top Athlete. Vu le classement actuel, je vais devoir ne pas être trop loin de mon objectif pour chercher le Bronze :). En effet j’ai acquis 2165 points suite à Aix en Provence. Le niveau bronze devrait se jouer autour de 4700 points… Le classement mondial est mis à jour ici.

ironman-awa-ranking-aix

Vu qu’il n’y aura pas grand monde pour nous encourager sur places ^^ vous pourrais suivre notre course via le tracking officiel sur Ironman.com. Je vous partagerais mon numéro de dossard avant la course. Même si je ne pourrais pas consulter Twitter ou Snapchat pendant la course je prendrais avec plaisir vos tweets via le hashtag #IRONMATTHIEU ou snaps 🙂

Et pour finir, ultime motivation à l’américaine avec la vidéo de 2015. I’m ready to DO EPIC SHITS !

Ironman_703_Aix_FinishLine

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

1 Commentaire

  1. Ca envoie du rêve en tout cas quand on voit la vidéo. Quel bel objectif en tout cas. J’espère que la pluie ne seras pas au rendez-vous mais qu’importe la météo je pense que vous êtes prêt à tout affronter.

Répondre