FrenchFuel
CrossfitRunningTriathlon

2016 : Bilan d’une année sportive pleine !

Matthieu2 commentaires214 views
ironman-703-miami-frenchfuel-finisher

Mes objectifs sportifs de 2017 arrivent bientôt, mais avant petit retour en chiffres et en images sur mon année 2016. Une année 2016 pleine avec très peu de bobos contrairement à 2015 donc rien que pour cette raison l’année passée fût réussie 🙂

Je vais donc vous raconter un peu comment j’ai vécu 2016 sur le plan des courses mais pas uniquement. Mon planning provisoire de 2017 sera bientôt en ligne mais en attendant je vous invite à checker mon planning de 2016 dans lequel j’ai mis à jour toutes les courses auxquelles j’ai participé, comptes-rendus inclus.

Le but de cet article est aussi de savoir combien de km vous avez parcourus à pieds ou à vélo et de partager les courses ou épreuves qui vous ont le plus marquées. Si vous vous êtes lancé dans le Triathlon en 2016, c’est aussi l’occasion d’en partager les expérience.

Allez hop place au bilan !

Running

Une année pleine. Pleine de km. Pleine de courses. Pleine d’émotions. Pleine de découvertes.

A l’exception de 2-3 petites frayeurs, j’ai passé une année sans pépins physiques ! Du mois de janvier au mois de décembre j’ai pu enchainer les km presque comme je souhaitais. Des courses il y en a eu aussi : 2x10k, 2xSemi, 3xSpartan. Sans compter les triathlons sur lesquels je reviens un peu plus loin.

Au 31/12/16 je n’étais pas très loin de mon objectif annuel fixé à 1000km. Au final 967km au compteur ce qui est un peu moins qu’en 2014 mais deux fois plus qu’en 2015. J’aurais réalisé ma plus longue sortie sur la Reebok Spartan Race Beast de Morzine avec 23km. Cela reste aujourd’hui (et en attendant le Marathon) ma course la plus longue. Au niveau des Semi j’ai coup sur coup battu mes PRs à Marseille en début d’année puis sur le Copenhagen Half en Septembre avec un PR de 1:32:17. Seulement 2 petit 10k en 2016 avec la Odlo Christal Run puis le 10km Paris Centre sur lequel j’ai bien amélioré ma perf avec un pR de 41:49.

Sur le plan comptable et surtout nombre de courses officielles ça peut paraître un peu light mais j’ai essayé d’appliquer le fameux « Less is More » pour vivre à fond chacune d’entres elles et en me fixant de vrais objectifs. Less is More mais pas tant que ça puisque mon année à aussi et surtout était bien rythmée par le Cycling et le Triathlon !

img_2264

Cycling

Avant de passer directement au Triathlon, petit point sur le cyclisme. Un sport, une pratique, un état d’esprit envers lequel j’ai complètement adhéré. Des sensations incroyables de liberté (dont je vous parlais ici) qui sont autres que celles apportées par le running. Beaucoup de partages aussi pendant les sorties que ce soit avec Anne, avec les amis sur Paris ou sur Montpellier.

Cette première année pleine en cycling (oui car j’ai fait l’acquisition de mon vélo à l’été 2015) se traduit au compteur par 5501km parcourus à travers la France et une petite partie aux US. Je suis très satisfait du nombre de km enregistré. A vrai dire, avant de me lancer je m’étais fixé un « petit » 3000km comme objectif. J’ai assez rapidement augmenté à 5000km puis en fin d’année pour me challenger j’ai de nouveau augmenté à 5500km. Sur les derniers jours cela n’a pas été de tout repos puisque j’ai bouclé l’objectif le 31/12/16 avec un ride de 100k ! Comme quoi les objectifs ça motive vraiment !

Une seule véritable épreuve de cyclisme à l’occasion du début du Tour de France sur Létape Grand Départ organisé dans la Manche. Une très bonne expérience qui me donne envie de goûter à un peu plus de cyclos. Je me tate notamment pour Létape du Tour.

Au dela des courses et de mon amour pour mon petit vélo rouge (ne manquez pas mon best of photo #BAAW 2016 ici), il n’y a pas de secret lorsque l’on veut performer sur Triathlon : accumuler les km !

TDFManche_frenchfuel_cycling

Triathlon 

Suite à mon baptême du feu sur le Tri de Chantilly en 2015, j’ai clairement adopté le Swim-Bike-Run comme discipline à part entière et comme routine d’entraînement. Beaucoup de temps passer sur le vélo, pas mal en courant et un peu moins dans la piscine mais je suis globalement content.

Sur la partie natation j’ai bouclé l’année en remplissant mon objectif de 50000m. Je fais même un peu mieux même avec un total de 55000m Ca parait beaucoup comme cela mais ce n’est finalement pas grand chose. L’objectif sera bien plus élevé pour 2017 🙂

Sur le plan des Triathlons c’était à la fois l’année de découverte des distances : M (= Olympique) et Half Ironman. 4 triathlons, 2 sur chaque distance. Une premier Half Ironman à Aix en Provence en Mai pour lancer la saison. expérience incroyable mais mitigée car la nage avait été annulée pour cause de mauvaises conditions. Cela m’a tout de même forgé sur l’effort et l’enchainement Bike-Run. Ensuite j’ai découvert la distance 1.5/40/10 sur le M du Garmin Tri Paris avec une course plutôt concluante, 2:30:49, qui m’a conforté dans l’idée de participer à d’autres Tri, avec Anne cette fois.

Nouveau Half Ironman programmé fin octobre, mais avant nous sommes passés par la case Triathlon de Gerardmer distance olympique. Un excellent moyen de s’entrainer sur un parcours à la fois complexe et réputé. Une très bonne expérience dans les Vosges malgré une météo rebutante (pluie et froid)… Je crois que Anne se souvient encore parfaitement de cette exigente montée de la … . Si je n’étais moi-même pas en forme olympique, j’ai pu travailler et emmagasiner de l’expérience.

Dernière course de l’année et pas des moindre : Ironman 70.3 Miami. Plus qu’un triathlon, une aventure sportive couplée à un voyage en mode road trip. 2ème half mais 1er complet sur cette distance 1.9/90/21. Si je devais le résumer en quelques mots : enclume, ride like the wind, burn like hell. Mais sinon c’était absolument génial hein 🙂 L’épreuve la plus dure jamais effectuée mais malgré tout j’ai dores et déjà envie de remettre le couvert. D’ailleurs avec Anne nous sommes déjà inscrits à 2 Half Ironman sur 2017.

ps : je n’ai pas couru pieds nus.

img_4012

CrossFit

Enfin une année riche en CrossFit aussi avec en moyenne 2 à 3 WODs par semaine. Une première compétition avec les Reebok CrossFit Open 2016. Pas un moment idéal en retour de vacances et avant le Semi de Marseille mais je suis content de ce que j’ai pu faire. Des WODs pas évidents du tout mais de superbes ambiances ultra motivantes là ou j’ai pu réaliser mes Opens : R2 Bastille, Reebok CrossFit Louvre ou encore CrossFit Castelnau le Lez.

Malheureusement j’ai un peu trop forcé à mon retour de Miami et un poignet n’a pas trop apprécié. Résultat une fin d’année plus light pour cause d’une entorse. Je risque de lever un peu le pied sur le CrossFit en ce début 2017 pour cause d’entraînement Marathon mais je ne vais pas faire complètement l’impasse. Je pense adapter mes entraînements et accer surtout le cardio.

img_4996

Le plus simple pour voir mon bilan chiffré c’est avec la vidéo #YearInSport by Strava ci-dessous. Créez la votre ici : 2016.strava.com. Et pour suivre mes entraînements, c’est aussi sur Strava que ça se passe. Ajoutez-moi ici.

Pour finir :

  • Course la plus réussie : CPH Half
  • Course la plus inoubliable : Ironman 70.3 Miami

Alors et vous, que retenez vous de 2016 ? Record de km ?


img_3062img_9355

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    comment votre semaine d’entrainement s’articule-t-elle pour être aussi polyvalent?
    Sachant que vous vous faites du crossfit 2 à 3 fois, et que vous faites énormement de vélo, comment maintenir les perfs de course avec une voir peut etre 2 séances running dans la semaine….

    1. Hello Antho,

      Mes semaines sont assez variables suivant les objectifs à venir, mes dispos, les heures d’été ou d’hiver etc mais en gros quand tout va bien j’essaye de faire :
      – Lundi OFF
      – Mardi CrossFit ou Run ou Swim ou 2/3 (midi + soir)
      – Mercredi Bike ou Run
      – Jeudi CrossFit ou Run
      – Vendredi Run ou Swim
      – Samedi Bike long 3h+
      – Dimanche Run long 1h30+
      Je peux monter à 3 séances en 1 journée quand je suis chaud, comme faire 3 jours de repos.

      Concernant les perf en running, je trouve le vélo complémentaire sur l’aspect endurance et le crossfit complémentaire sur la partie Cardio/Renfo. Je monte quasi jamais à plus de 3 runs par semaine (1 easy, 1 fractionné, 1 long).

      Pas sur que mon bordel t’aide Ahah !

Répondre