FrenchFuel
Running

#MarathonTraining : fractionné oui, mais pas qu’en running…

Matthieu963 views

A environ 2 mois du Marathon de Paris, je vous partage un peu plus en détail le type de préparation que j’effectue.

Je n’apprends rien à personne en disant que pour bien se préparer à un marathon il y a principalement 3 types d’entraînements : Sortie Longue, Sortie Tempo et Fractionné (on peut rajouter le travail en côte mais je considère que ces blocks peuvent s’intégrer aux sorties longues ou tempo). Sur piste ou sur route, plusieurs façons de travailler le fractionné et de nombreux trainings existent.

J’ai l’habitude d’aller sur la piste pour faire mes fractionnés (pyramide). Pour ce marathon je pratique aussi des fractionnés longs pendant la sortie longue (1000m, 2000m…). Jusque là tout va bien oui, sauf qu’il m’arrive de ressentir une petite gêne à un tendon d’achilles lorsque j’accélère sur mes fractionnés courts. Alors comment faire ?

IMG_8123

Du fractionné oui, mais pas qu’en running !

Je fais du vélo et pratique le CrossFit. Pourquoi ne pas adapter certains entraînements et remplacer des séances de fractionné en courant vers d’autres séances moins traumatisantes pour mon tendon.

En CrossFit je me tourne donc vers des wods très cardio qui correspondent à un effort dit fractionné. Je vais plus loin en faisant des trainings spécifiques sur le rameur ou l’Assault Bike avec des séances type 30/30, 2’/1′ etc…. Croyez moi on peut tout aussi bien monter dans les tours et faire bosser les jambes comme en running. Je trouve d’ailleurs personnellement que l’Assault Bike est l’appareil qui permet de monter le plus vite au niveau cardio. 20sec à 200% peuvent en faire vomir certains ^^.

 

Cardio-WOD-CrossFit-Strava

Le fractionné en running peut aussi être dupliqué sur du cycling : 1′ à 90% / 2′ récup. Cela peut être plus court, plus long, effectué sur du temps ou en fonction des la fréquence cardiaque. J’ai par exemple fait des trainings en salle de ce type : 2×10′ en Zone3 de fréquence cardiaque. Si l’effort musculaire est différent de celui que je peux faire sur une piste d’athlé, mon effort cardio-vasculaire peut lui être similaire. Le gros avantage c’est que je ne mets pas à mal mon tendon.

IMG_9374

Bottom Line: il existe de nombreuses alternatives aux séances de fractionné telles que les runners connaissent. Il n’y a pas de vérité absolue. Chaque sportif trouvera son compte. De mon côté je préfère éviter tout risque de blessure inutile. N’oubliez pas que le running est un sport très éprouvant pour les muscles, les tendons et les articulations.

Bon #MarathonTraining à tous, stay healthy !

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre