FrenchFuel
RunningTriathlon

#RunTheWorld : pourquoi et comment courir à l’étranger ?

Matthieu401 views

Récemment je vous parlais du « pourquoi payer pour participer à des courses ? ». Une des raisons c’est de découvrir des villes, leur ambiance, leurs habitants et leurs coutumes justement à travers des courses. C’est valable pour les villes de notre beau pays mais surtout pour des villes étrangères.

#RunTheWorld : pourquoi c’est si bon ?

  • Déjà, bien souvent lorsque l’on participe à une course à l’étranger c’est que l’on est en week-end ou en vacances (et si on organise ses vacances en fonction des courses ça marche quand même 😉 )
  • Du coup tu sais qu’après la course les vacances t’attendant
  • On parcoure plus de km à découvrir la ville en 2h que si on le faisait en marchant en 4 jours
  • On ramène des souvenirs forts et des médailles uniques
  • Parce que l’on représente son pays lors d’un évènement sportif
  • Car le lundi au bureau on peut fièrement raconter à ses collègues « non je n’ai pas vu sept à huit, j’étais en plein triathlon à Miami déso… »
  • Parce que votre t-shirt finisher du Semi de Copenhague sera plus exclusif que celui du Semi de Paris
  • Parce qu’à l’étranger au moins on ne vous fait pas chier avec le certificat médical
  • Vous avez ainsi une double excuse pour bruncher comme un cochon
  • Si vous voulez un jour obtenir la médaille des 6 World Major Marathons faudra en courir d’autres que Paris

ironman-703-miami-frenchfuel-run-4

#RunTheWorld : comment s’y prendre ?

  • Trouver la ou les courses et s’y prendre bien en avance
  • Booker son mode de transport
  • Pour le triathlon, prévoir le transport de son vélo ou bien louer sur place (ce que l’on avait fait avec Anne pour le Half Ironman Miami)
  • Prévoir un logement pas trop loin de la zone départ-arrivée
  • Eviter d’arriver la veille pour lendemain (surtout s’il y a décalage horaire)
  • Bien checker les mails officiels notamment sur le retrait de dossard et pièces à fournir
  • Souvent pas de certificat médical à fournir mais une décharge à signer 🙂
  • Prévoir vos ravitos car sur de nombreuses courses européennes il n’y a pas ou très peu de ravitos solides. Aux USA en général il y a ce qu’il faut
  • Si c’est sur 1 week-end, prévoir idéalement 3 à 4 jours complets sur place (1-2 avant et 1 après)
  • Enfin, KIFFEZ LE MOMENT !

Tout ça me fait penser que ma prochaine course à l’étranger n’est pas pour tout de suite…. Pour l’instant programmée : Half Ironman Edimbourg début juillet. Tout mon programme de 2017 est mis à jour ICI dès qu’une course s’ajoute 😉

CPH-frenchfuel

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre