FrenchFuel
Triathlon

Gravity Race Salagou : CR de mon 1er SwimRun !

Matthieu5 views
IMG_3245

Une nouvelle saison sportive riche en nouveautés. Pour 2017, c’est la discipline du SwimRun qui est à l’honneur. Cousine du Triathlon, le SwimRun est l’enchaînement de plusieurs sections de nage et de course. Pour mon dépucelage, c’était fin avril dernier sur la Gravity Race Salagou format Gravi’Court 2.5k/23k.

Pour l’occasion j’avais embarqué mon gars @mehditetard avec qui nous avons formé un duo de choc. Une découverte pour tous les deux. En plus du format SwimRun, l’environnement du Lac du Salagou est de type Trail donc c’est déjà en soit relativement nouveau pour moi. Et pour Mehdi on peut même parler de découverte totale puisqu’il n’avait jamais nagé en eau libre ni même couru plus qu’un semi-marathon auparavant.

Après 7h de voiture la veille de l’épreuve et une courte nuit, on s’est réveillés motivés et prêts à en découdre avec la Gravity Race. On s’est vite refroidit par l’annonce de l’eau à 12 degrés mais le soleil a bien heureusement contre-balancé ce sentiment. Arrivé sur place nous avons retiré les dossards puis enfilé tout notre attirail. Le SwimRun demande pas mal d’équipements spécifiques (tout le détail ici).

Tenue, check. Photo d’avant course, check. Faire les cons avec le leash, check. Pour cette version « courte » des navettes sont prévues pour nous amener sur le départ. On a un peu patienter mais au moins on a rencontré des binômes très sympa avec qui discuter.

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

RACE TIME

Let’s Do This Shit!

Environ 12h quand le départ est donné. On est un peu pommé car on ne sait pas trop si on commence dans l’eau ou sur la course. Finalement c’est bien la portion la plus longue de course à pied, à savoir 6.7km. On n’avait pas enlevé le haut de nos combis, erreur de débutant. De mon côté j’ai assez vite surchauffé. Au bout de 3km je révais d’une seule chose : l’eau à 12 degrés !!! On arrive pas trop à la traine sur la première section Swim. Une véritable délivrance pour moi je vous jure. La aussi portion la plus longue avec 800m.

Mise en action timide pour tous les deux. Mehdi est un très bon nageur mais sans sa ligne d’eau il est un peu désorienté. C’est la que le leash s’avère utile 🙂 On avait fait le choix de ne pas s’encombrer de pull buoy mais clairement je pense que c’est très utile pour compenser le poids des chaussures dans l’eau. On est sorti de l’eau après avoir perdu quelques places, doublés par les nageurs en plaquettes/pullbuoy. Mais en vrai on s’en fichait un peu.

On enchaîne les sections. On prend le temps de se ravitailler. Big up pour les ravitos qui étaient très bien fournis ! On continue, on en prend plein la vue dans ce décor quasi Marsien.

Gravity_Race_Photo_1

Pour moi ce sont les fins de portions de Run qui étaient les plus éprouvantes à cause de la chaleur. Entre 3 et 6km je me suis dis « la flemme d’enlever le haut de la combi, ça va le faire. » mais du coup surchauffe garantie. Pour Mehdi c’était plutôt le contraire. Les transitions Swim vers Run ont été plus délicates à négocier. Un peu tétanisé, il était de nouveau au taquet après 1 petit km de remise en action. Du coup entre nous deux on a un peu perdu du temps sur le Run.

La petite histoire cool c’est qu’un des gars rencontré plus tôt nous a rejoint. Seul, amputé de son binome qui avait dû s’arrêter plus tôt après une entorse à la cheville, ce jeune triathlète a tenu a terminé la course avec nous. Clairement il était easy et nous a bien boosté 🙂 Merci l’ami !

Dernière section de Run sur une partie goudronnée pour regagner la base ou se trouve le village course est l’arrivée. C’était trop beau, il reste encore 400m de nage avant de sortir de l’eau et sprinter. Une fin de course animé puisque l’on a réussi à reprendre un binôme sur cette dernière portion de nage. En sortant de l’eau 10m devant eux on a eu la bonne idée de se retourner car ces deux compères ont voulu nous la faire à l’envers en tapant une accélération. Malgré la fatigue on a pu donner un dernier coup de collier pour terminer devant 🙂

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Yallah, on l’a fait. 3:59:43 à la montre pour cette première course SwimRun. C’est très contents que nous avons partagé nos ressentis avec d’autres participants. Une expérience pleine de rebondissements et de sentiments mélangés que l’on est fier d’avoir vécus. Niveau chrono officiel c’est 3:59:40, 66ème position sur 103 finishers.

N’hésitez pas à partager vos questions ou avis sur le SwimRun. Perso, je vous conseille d’essayer sans hésitations !


IMG_3254
IMG_4269 Gravity_Race_Salagou_Format

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre