FrenchFuel
RunningTriathlon

Marathon vs Half Ironman : which one is harder ?

Matthieu37 views
Cover_frenchfuel_marathon_vs_halfironman.001

Marathon vs Half Ironman ? Maintenant que je suis finisher des 2 distances, je peux vous partager mon avis.

Pour ceux qui me suivent sur Twitter vous avez déjà des éléments de réponse. Aujourd’hui je vais vous détailler en plusieurs points la différence entre le Marathon et le Half Ironman. Une comparaison basée sur mes propres expériences 😉

Pour rappel :

MARATHONHALF IRONMAN
TRAINING+++++++++
EQUIPEMENT+++++++
EFFORT MUSCULAIRE++++++++
FATIGUE GENERALE++++++++++
MENTAL++++++++
RECUPERATION+++++++
DIFFICULTE GLOBALE

26

21

Je sais que pas mal de runners seront étonnés de découvrir mon verdict. Je l’étais avant mon 1er Half Ironman lorsque les triathlètes m’annonçaient ça de façon ultra catégorique. Je le suis moi même aujourd’hui ! Au final il n’y a même pas match je dirais même.

Ci-dessous je rentre un peu plus dans le détail de chaque épreuve 😉

Marathon

37712023

42.195km à inlassablement répéter le même mouvement, les mêmes foulées sur la même surface. Musculairement le marathon fait vraiment très très mal aux jambes. C’est vrai que je suis un gabarit lourd et que j’ai couru un seul marathon mais 3h43 cela reste correct pour une première expérience. Une première géniale mais à l’arrivée, impossible de me projeter directement sur un prochain marathon tant les quadri et mollet te disent « GO FUCK YOURSELF » ^^

Half Ironman

ironman-703-miami-frenchfuel-run-4

Le temps d’effort est logiquement beaucoup plus important que sur marathon : 5h35 vs 3h43 pour moi . Pour de très bons runners en sub 3h15 et pas du tout spécialistes de natation et vélo, ce temps d’effort peut être proche du double vs le marathon. En revanche, l’effort du triathlon n’a rien à voir. Hormis les top top athlètes Elite, on est dans la gestion de l’effort. Qui dit gestion de l’effort dit allure/vitesse moindre. La conséquence c’est moins de traumatismes musculaires. L’autre grande différence évoquée plus haut c’est que l’on a des mouvements plus variés avec 2 sports sur 3 qui sont portés. L’autre élément qui me conforte dans mon propos c’est la récupération après l’effort. Sur Ironman 70.3 j’ai récupéré beaucoup plus vite qu’après le marathon. De mémoire 2 jours après c’était bon et à J+3 ont faisait un morning run avec Anne 🙂

Next up : je vous dirais qui du Marathon ou du Full Ironman est le plus dur 😉

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre