FrenchFuel
Quantified SelfRunningTestsTests Trackers d'activitésTriathlon

Test : Garmin Fenix 5 la montre idéale pour tous les athlètes

Matthieu3 commentaires12 views
Garmin-Fenix-5-cover

Vous l’avez remarqué, j’ai troqué ma Polar V800 pour la nouvelle Garmin Fenix 5. Après plusieurs semaines d’utilisation intensive, je vous présente en détails la montre GPS Garmin Fenix 5. La Fenix 5 est la montre haut de gamme de Garmin et clairement une des références pour le sport d’endurance. Pour infos je dispose de la version Sapphire. Une version donc ultra solide au niveau du verre.

Look

Garmin-Fenix-5-Sapphire

Avant de rentrer dans tout ce qui est technique, il faut faire le point sur l’esthétique qui est un critère de choix important. Si on achète cette montre c’est pour la porter h24 ou presque ! Garmin garde son design de cadran rond qui est très réussi. Dans sa version full black la montre est finalement assez épurée. 3 boutons à gauche et 2 à droite.  Les finitions sont très soignées tout en donnant un aspect de montre solide. La taille est idéale sur mon poignet. Garmin a pensé aux poignets plus fin avec une version small. Vraiment une très bonne chose pour les personnes comme Anne avec de mini poignets 🙂 Le package comprends un 2ème bracelet jaune volt qui s’interchange hyper simplement. La aussi très bon point ! Enfin, une fonctionnalité géniale : la personnalisation du cadran avec la photo de son choix.

Tech

IMG_6787

La Garmin Fenix 5S est une montre GPS qui sait absolument tout faire.  Des capteurs dans tous les sens permettent de mesurer : le nombre de pas, le dénivelé, la vitesse, les calories brulées, le temps d’activité, le temps de récup et les pulsations (cardio au poignet). La montre possède aussi des fonction de navigation lorsque l’on est perdu et souhaite rentrer chez soi. La communication avec le smartphone permet d’avoir la météo en temps réel sur le cadran, de notifications de sms et appels… Très utile pour moi lorsque je suis sur la route ou sur le vélo. L’autonomie de la Fenix 5 est vraiment une force : jusqu’à 2 semaines en mode montre intelligente, 24h en mode GPS, 60h en mode UltraTrac. Pour moi qui l’utilise de façon quotidienne et se de longues sorties vélos, je n’ai jamais eu de problème avec 1 recharge par semaine. Elle est bien évidemment Waterproof jusqu’à 50m. L’écran couleur offre une très bonne lisibilité des données. Le bouton « light » permet de rétro-éclairer l’affichage lorsqu’il fait trop sombre.

App et interface web

La Fenix 5 communique avec l’application mobile Garmin Connect. Une app ultra complète qui permet de savoir à peu près tout. Comme certains le savent je ne suis pas un grand fan des apps dédiées et préfère lire et analyser mes données via Strava (bien plus intuitif et social). Néanmoins Garmin Connect est très utile pour ce qui est suivi de l’activité quotidienne et du sommeil. Les données sont très précisent. L’autre bonne fonctionnalité c’est la possibilité de programmer ses séances via l’interface web. Une fois synchronisées, les séances s’affichent dans l’app et sur la montre. On peut programmer fractionné en tout genre sur du running mais aussi du cycling et de la natation !

Encore une fois je passe beaucoup plus de temps sur Strava une fois mon activité synchronisée. Plus sociale et surtout compatible avec toutes les marques de montre, on peut suivre ses stats années après années même en passant de Polar à Garmin 😉

En séance, la Garmin Fenix 5 en ravira plus d’un ! 

IMG_5131

Rentrant dans le vif du sujet ! Que vaut cette si belle et si bien équipée Fenix 5 sur un run, une séance de natation etc…

Avant de commencer sa séance, on choisit son type de sport depuis la montre. Il est possible d’en supprimer, d’en ajouter et de les organiser comme on le veut. Idem pour la lecture des données pendant l’activité.  Avec son GPS et son cardio intégré, cette montre peut analyser a peu près tous les sports.

A titre perso j’utilise surtout les sports suivant : running, cyclisme, natation piscine, eau libre, triathlon, swimrun, CrossFit et Training. Le GPS est trouvé rapidement même en zone urbaine. J’utilise la fonction auto-pause que l’on peut paramétrer sur une vitesse mini. Par exemple à vélo dès que je ralentis sous les 4.5km/h, l’activité se met en pause.  Le cardio est activable ou désactivable. Sur les activités sans suivi GPS il faut l’activer pour avoir une vraie analyse. Je pense à tout ce qui est CrossFit, Yoga, etc… Le cardio au poignet est un peu moins performant qu’un cardio ceinture (ce n’est pas nouveau) mais le gap est finalement assez faible. Je ne pense pas que cela soit préjudiciable pour un non professionnel comme moi.

Un seul bouton pour gérer les transition sur le triathlon. C’est con mais c’est vraiment pratique pour éviter les boulettes. Idem sur swimrun.

IMG_5224

Compatible avec Strava Live Segment, cette montre est parfaite pour les sportifs compétitifs comme moi. Lorsque l’on arrive sur un segment déjà emprunté, un compteur se déclenche pour annoncer le début du segment. Ensuite, on peut se battre contre son fantôme en visualisant l’avance ou le retard de son précédant PR. J’adore cette fonctionalité (Strava Premium accessible directement sur l’app Strava aussi).

A la fin d’une activité, la montre affiche le recap avec toutes les données qui vont bien. Ensuite, le cadran affiche les heures de récupérations nécessaires en fonction de votre état de forme et charge d’entraînement. Bien que pas ultra fiable, cela apporte une tendance et permet de lever le pieds par la suite. Ex : après mon gros week-end sur Marseille, elle m’a affiché 69h de récup en conseillant un entraînement léger ou du repos. Pour dire vrai je me suis senti fatigué et j’ai donc pris mon lundi off complètement.

DCIM111GOPROGOPR9472.JPG

Nul besoin de rentrer dans le détail du suivi quotidien de l’activité. Les constructeurs savent faire 🙂 On apprécie le suivi du sommeil qui est lui aussi bien pratique. Il est assez détaillé suivant si on pose la montre au moment de se coucher ou si on la garde au poignet pour dormir.

Conclusion

Je suis vraiment tombé amoureux de ma Garmin Fenix 5 Sapphire. Elle répond à toutes mes attentes avant, pendant et après mes séances. Elle est idéale pour les personnes pratiquants plusieurs sports ou bien encore les trailers avec sa navigation et grande autonomie. Clairement la Fenix 5 s’adresse aux personnes s’entraînant au moins 4 fois par semaine et qui souhaitent suivre de façon précise leurs efforts. Les runners, les cyclistes et les nageurs l’apprécieront. Les triathlètes l’adoreront tout en sachant qu’une version spécifique triathlon existe : Garmin 735XT qui est quasiment la même mais en matériaux plastique (donc moins solide mais plus légère).

Le prix de la Fenix 5 Sapphire aussi s’adresse aux personnes souhaitant faire des perf puisqu’elle est vendue à 699€ (599€ en non sapphire). Elle est dispo sur le site i-Run.fr. Pour les runners, l’option Forerunner 235 en promo ICI) est peut-être à privilégier 😉

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cette montre ou sur Garmin en général !

IMG_5976

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

3 Commentaires

  1. Hello !
    Je confirme ton test, cette montre est TOP !
    Par contre juste une précision : tu parles d’une version spécifique triathlon, il s’agit en fait de la Forerunner 935, et non la 735XT qui est le modèle précédent.
    La 935 est strictement identique à la Fenix 5 « à l’intérieur », mais dans un boîtier plastique à la place du boîtier métal.
    C’est le modèle que j’ai depuis peu, et son gros avantage est le poids : elle est presque 2x plus légère que la Fénix 5, à peine 49g !

  2. Bonjour
    Il me semble qu’elle est étanche à 100m et non 50 comme tu l’as écrit.
    J’en suis également ravi sauf pour le cardio optique qui ne fonctionne pas bien pour certaines activités ( corde à sauter par exemple). Au final dès que je fais du sport je mets une ceinture cardio mais c’est sympa d’avoir un suivi cardio h24 et il marche quand même pas mal du tout.

Répondre