FrenchFuel
Triathlon

Compte-rendu Ironman 70.3 Pula : Finish Epic en Croatie !

Matthieu2 commentaires17 views
IMG_1225-3

Il y a 10 jours je participais à mon dernier gros challenge sportif des mes 3 semaines de folie ! Après le Half Ironman de Vichy et le Trail OCC, c’est au Ironman 70.3 Pula, Croatia auquel je m’attaquais. Retour sur ce 4ème Half Ironman qui ne s’est pas déroulé comme prévu.

Je reviens très rapidement sur la préparation puisque j’étais dans la continuité de ma forme de Vichy avec néanmoins un élément important à gérer : la récupération post OCC. J’ai quasiment pris une semaine off niveau running. Un peu de natation et de vélo mais des volumes d’entraînement assez light. Bien que cet enchaînement ne semble pas idéal, je me sentais très bien physiquement à quelques jours de cette compétition.

J-2 Checkin Pula & Test Swim

Arrivé le jeudi histoire de profiter cette jolie ville de Pula, j’ai profité du vendredi pour retirer mon dossard et découvrir le lieu mythique qui fait office d’arriver de ce tri : la Pula Arena. Un collisé splendide datant de l’époque romaine. Il fait parti des 5 plus ancien à être encore debout. Pas besoin de certificat médical ni de payer une licence jour supplémentaire, c’est l’avantage vs la France. En revanche on sent que l’event est de moindre envergure qu’à Vichy (et surement Nice bien que je n’y sois jamais allé).
En fin de journée je me suis rendu sur la zone du Swim et parc à vélo à Ambrela Beach dans la baie de Verudela. Cela se trouve à 10min à peine du centre ville. Une très jolie plage de galets blancs. Eau annoncée à 22 degrés, je décide de faire un tour pour me tester surtout que ça fait de nombreuses semaines que je n’ai pas nagé en combi. Le swim se passe plutôt bien même si je sens des choses visqueuses à plusieurs reprises dans une zone précise à l’aller comme au retour. L’avenir m’apprendra qu’il s’agissait de méduses !!! Heureusement non urticantes.

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Bien que le beau temps ne soit pas trop au rdv, une ouverture le samedi matin m’encourage à sortir me dégourdir les jambes et repérer la fin du parcours vélo. 30km easy pour reconnaitre les 15 derniers km.
A mon habitude je préfère déposer le bike au dernier moment. Je fais bien puisqu’à 15h (alors que le parc à vélo est ouvert depuis 12h), l’organisation annonce que les participants doivent récupérer leurs bikes. En effet de gros orages sont attendus en fin de journée et pendant la nuit. Assez flippant à moins de 24h du départ. Tout ça me laisse le temps de préparer toutes mes affaires et de découvrir avec joie que la météo s’annonce finalement correcte pour le jour de course.
Pula-la 
Réveil tranquille pas trop tôt puisque le départ est prévu qu’à 10h. C’est presque bizarre de partir si tard mais chaleur supportable annoncée donc il n’y aura pas trop d’impact de ce côté là. Un bon petit dej, on enfile la tri-fonction et on embarque tout l’équipement sur le vélo. Je suis à moins de 5min à vélo donc je prends ma monture. Il a bien plu pendant la nuit donc c’est encore bien humide.
IMG_4793
Arrivée dans le parc à vélo environ 1h30 avant le départ, je prends le soin de tout bien préparer. Je croise 2-3 français qui se trouvent au même endroit que moi dans le parc à vélo. A environ 30min du départ je décide d’aller enfiler ma combinaison de nage Z3r0D. Une jambe, deux jambes…. Et la c’est le drame. Le Speaker annonce la nouvelle « DUE TO STRONG WINDS & WAVES, THE SWIM IS CANCELLED » 😫. Sur le coup j’étais un peu vener car le ciel devenait bleu. L’énervement à laissé place à de la déception car j’avais vraiment envie de nager. Je m’étais bien préparer pour le Swim et j’avais prévu de nager fort. Surtout que c’était un de mes points forts ces derniers mois avec beaucoup de progrès effectués… Bref tant pis, on fera sans comme tout le monde. En me rapprochant de la plage j’ai vite compris la décision de l’orga Ironman d’annuler la nage. Mer déchaînée, c’était une décision logique.
IMG_4806
On effectuera donc un Rolling Start comme si on sortait de l’eau. Assez perturbant car on devait donc démarrer la course en entrant en Transition 1, pieds nus et casque de vélo sur la tête.

TRI BUT NO THREE

It’s GO time!

Départ à la Mario Kart depuis le ponton l’entrée de la T1, un bon 300m avec 50 premiers mètres en côte d’entrée de jeu. J’arrive devant mon vélo avec l’impression d’être complètement oxy ^^. Je pousse le bike et je jump dessus dès la ligne de sortie de parc à vélo est franchie. Je serre mes chaussures et en avant Guingamp !

Ride against the wind

Première partie de parcours dans la ville de Pula avant de prendre la direction du nord. Les 30-40 premiers km sont plutôt en faux plat montant. C’est aussi sur cette portion qu’il faut le plus batailler contre le vent de face. Je passe quelques concurrents partis plus tôt alors que des athlètes bien équipées me doublent aussi. J’essaye de garder un bon coup de pédale, je relance, je m’alimente. Je dois être à 32-33km/h de moyenne alors que l’on a passé les 2 petites difficultés du jour (2 côtes à 4% et 5%). On tourne vers l’est sur quelques km avant de reprendre la direction du sud. Vent un peu plus favorable, la moyenne augmente.  IMG_0022-1

Par rapport à Vichy je mange plus sur le bike mais je bois beaucoup moins. La peur d’avoir encore à m’arrêter faire pipi en T2 LOL. Pas de difficultés majeures à part faire attention de l’état des routes pas toujours terrible. J’avance bien sans me mettre dans le rouge. J’ai l’ambition d’attaquer le Run fort.

Je boucle ce parcours vélo en 34.1km/h de moyenne et un temps total de 2:41:43. Un chrono correcte avec un D+ de 931m sur Strava tout de même. Pas si loin du chrono de Vichy donc.

Transition 2 Gotta Pee

Une fois n’est pas coutume… J’arrive en T2 avec encore l’envie de pisser ^^. J’attrape mon sac de transition, j’enfile chaussettes et Pegasus 34 ainsi que quelques gels et pâtes de fruits. Pause pipi avant de repartir serein. Je ne perds pas trop de temps finalement. Chrono T2 : 03:14

Run To the Arena

Je sors de T2 avec de bonnes sensations. 1km très rapide (4’06/km) en descente avant de voir se dresser un véritable mur devant moi. J’étais pas prêt je vous jure… C’est peut-être 10-15m pas plus mais à 16%. Des pentes UTMB-esques quoi !!! Je prends cher dans les cuisses mis je repars. J’ai comme un début de crampe au quadri droit… Je flippe un peu et fait le lien avec le manque d’hydratation sur le vélo. Heureusement ça passe. Je suis encore bien niveau de l’allure avec une moyenne de 4’35 jusqu’au km 7. Grosse difficulté avec une belle côte sur 200m environ. Là encore ça m’a fait mal. L’allure en prend un coup et même si les jambes sont encore bien j’ai du mal à descendre sous les 4’45 de moyenne.

Pas grave, on arrive dans la ville, on va enfin voir du monde et profiter des monuments :). Et puis sans la nage c’est difficile de se faire une idée de chrono à viser. Je crois que je bois un peu trop vite au ravito au 10km car j’ai soudainement un point de côté qui surgit du côté gauche…. Génial. Le truc qui ne m’arrive quasiment jamais. Pas envie de m’arrêter mais la douleur s’accentue. Je me dis que je vais attendre le prochain raviro. Obligation de dropper au niveau de l’allure. Je passe en 5’40/km entre les km 11 et 15 :/. Je décide de prendre mon temps au ravito avec un arrêt et je repars sans douleur.

IMG_1020-2

On ré-enclenche la machine en visant une allure de 4’50/km. J’arrive presque à la tenir jusqu’au bout. La Pula Arena apparaît devant moi. Je vais pouvoir prendre le virage de droite pour y pénétrer ! Derniers 100m incroyables dans l’enceinte de ce monument Romain historique. Parcours Run terminé en 1:44:40 à la montre. 4’58/km de moyenne pas folle mais les conditions et faits de course ne m’ont pas permis de faire beaucoup mieux. Sans ce point de côté je n’étais pas loin de refaire un Sub 1h40 mais ce n’est pas très important.

Le speaker fait le chaud et j’arrive en solo pour boucler cet Ironman 70.3 Pula en 4:32:02 (sans la natation). 172 au scratch et 26/80 finishers de mon Age Group 25-29.

  • xxxx Swim
  • 2:42:27 Bike 
  • 1:44:41 Run
  • T1 (1’01 mais qui ne veut pas dire grand chose) et T2 3’14

Pas de regrets pour la nage car le Sub5 n’étais de toute façon pas à ma portée sur ce parcours. Juste déçu de ne pas avoir fait un vrai triathlon. J’en garde surtout une superbe ambiance à l’arrivée. Niveau perf je score quand même 2738 points AWA (je vous en parlais ici) donc c’est encore jouable pour finir l’année en Silver vs Bronze en 2016.

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

En tout cas j’ai passé un super moment lors de cette course et plus généralement sur ce week-end en Croatie. De belles rencontres du côté de Tri Your Life notamment. Un couple de passionnés athlète/photographe. Thank you guys for the pics and good talk! Big up à Z3r0D pour cette tenue que je kiffe toujours autant !

IMG_1233-4IMG_4812

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

2 Commentaires

Répondre