FrenchFuel
Running

Compte-Rendu : 300km en relais de la Reebok Ragnar Relay Tennessee

Matthieu1 view
IMG_5871

Enfin le voilà ! Il était temps 🙂 Le temps de digérer le banc pris en plein genou pendant la course Ahah. Retour sur l’aventure Reebok Ragnar Relay White Cliffs en Angleterre avec la Team Reebok FloatRide.

2ème expérience pour moi sur ce format relais Ragnar, j’avais la chance de découvrir cette course dans le Tennessee en mars dernier. En ce mois de septembre, une team de frenchies était prête à manger les 300km de rosbeef sur les côtes du sud de la Great Britain!

J-1 – Pimp My Ride almost like Xzibit

La veille de la course c’est la traditionnelle customization des vans dans lesquels ont va vivre pendant environ 24h non-stop. Stickers, peinture, zèbres gonflables… tout ce qu’il nous passe par la main est prétexte à décoration. #ValerieDamidotApprouved

ps : merci Théo pour la dédicace « HotLine » ^^ mon ancien numéro ouf…

IMG_5141

Starting Line – Maidstone, Kent to show the way

Samedi 23/09, on ingurgite un bon petit def anglais avant de se diriger ensemble vers la ligne départ. Direction : Maidstone, Kent. En tant que capitaine de cette team, j’ai eu l’honneur d’ouvrir le bal en tant que premier relayeur. C’était donc à nous, Virginie, Elodie, Mathilde, Théo et moi de boucler les premiers relais avec le Van #1.

IMG_5193

Leg 1 – Kicking off the relay

C’est parti pour le premier de mes trois relais avec 11km bien bosselé. Je me sentais en bonne forme même après mes récentes courses. Je suis donc parti assez fort avant de devoir ralentir un peu l’allure à cause du profil pas plat du tout. Des passages pas ultra fun sur ce premier relais ou il fallait sortir de la ville. Mais le principal était de lancer la course pour les copains. 4:40/km au final et quelques « roadkills » (lorsque l’on dépasse des runners) pour ce premier relais avant de passer le bracelet Mathilde.

Ragnar-frenchfuel

Van #1 to Van #2

L’équipe Van #1 relève avec brio les 5 premiers relais. Virginie transmettra le flambeau à Claire du Van #2. Si la course est en équipe de 10, on passe la majorité du temps avec les membres de notre van. Le Van #1 fait les portions de 1 à 5. Le Van #2 prend la suite de 5 à 10. Etc….

Pour nous c’est le moment du ravitaillement. On profite des installations du petit village improvisé pour déguster de la nourriture tout à fait adéquat : Burgers & French Fries.

On prend la route ensuite vers le 2 gros point d’échange pour la transition Van #2 to Van #3. Je ne peux pas m’endormir sur mes lauriers puisque c’est moi qui rempile ! La nuit commence à tomber, le Van #2 arrive ce qui signifie que Nicolas n’est plus très loi.

IMG_5425

Leg 2 – « Now you’re lost. Lost in the thrill of it all »

20h45 top départ pour mon 2ème relais. Il sera 100% dans la nuit et les ténèbres (j’exagère à peine). Je me lance pour 14km le long de la côte sud entre Sandwich (si si c’est le nom d’une ville) et Deal (no joke). Je pars bien, je suis frais malgré le premier relais dans les jambes. Je tourne aisément en 4:35/km sur les 4 premiers avant de…. ONCE AGAIN… me perdre dans ce merdier ^^

La signalétique est assez faible. J’aperçois un panneau « right » au bord d’une petite barrière/portique d’un champ. Je me dis WTF? 10m plus loin 2 chemins se séparent dont un vers la droite. Je prends cette option. Personne devant moi de visu mais je check dernière et je vois qu’on m’a suivi (ahah le con). Je continue avant de tomber de checker l’app et voir que ce n’est pas vraiment la trace GPS ^^. J’attends le runner de derrière pour lui annoncer la nouvelle. On décide de continuer un peu en pensant couper. On tombe sur un 3ème coureur complètement perdu lui aussi. 3 dans la pampa anglaise, je leur dis « No Worries » on va cutter car si on fait demi-tour on a bien 2km en plus. A droite une rivière. En face un barbelé. On le franchit. On court à travers champs, on retrouve des petits chemins, puis on manque de tomber dans un bunker. Ouf on est sur un Golf Course. GPS en main je guide les 3 mousquetaires et on arrive enfin à retrouver le chemin.

IMG_5431

L’allure en a pris un coup, mais je repars sur correcte et lâche mes deux compères. S’en suit une longue phase dans les graviers/gallets en bordure de plage. Niveau signalétique tu peux pas faire moins je crois. Après plusieurs km en mode Trail, je retrouve enfin un peu de civilisation. Il reste quelques km sur route pour boucler le relais. Je décide d’accélérer et de repasser en 4:30/km voire moins.

J’ai déjà 14km à la montre, et toujours pas d’arrivée. Normal je me suis perdu avant. Mais combien de km en plus ? Je décide de ressortir mon iPhone pour checker combien il me reste. Et Boom ! Rideau. Un fucking bitch beach bench vient de se fracasser sur mon genou (non ce n’est pas moi qui me suis malencontreusement déporté dessus). Je passe quasiment par dessus, l’iPhone vole, ma bouteille aussi. Je ne pipe rien sur le coup Ahah. Je ramasse mon bordel et me relève avec une méga douleur. Je termine tant bien que mal sur une jambe et demi…

Je boucle finalement les 15.1km (vs 14km) en 4:54/km, un bout de genou graver à jamais sur ce banc devant la plage de Deal, UK… Je passe mon relais puis on verra pour la suite.

Van Life – Ice on the knee

La douleur s’intensifie maintenant que je suis à froid. Je ne stress pas plus que ça car « ce n’est qu’un coup » en soit. Mais juste au dessus du genou c’est vraiment pas le top…. Je me transforme en conducteur pour le reste de la nuit et souffre en silence alors que les autres essayent de dormir.

IMG_5454

On repassera le flambeau au Van #2 quelques heures plus tard après quelques péripéties : j’ai montré la voie pour se perdre puisque chacun aura son petit moment de panique. Elodie je pense à toi Ahah. C’est le moment de se refaire un burger LOL. Ensuite direction le point d’échange Van #2 to Van #1 ou l’on cherchera un peu de sommeil. Certains sont dans le van, Théo, Mathilde et moi opteront pour un dodo à la belle étoile au coin d’un feu bienvenu.

Sunday Sunrise by the Beach

Après une courte nuit, le Van #1 devait reprendre du service. Dans l’impossibilité de marcher sans boiter et encore moins de courir, j’ai du une nouvelle fois faire l’impasse sur le relais 3 (oui oui copie conforme par rapport à la Ragnar Tennessee). Heureusement notre team soudée a su relever le challenge et c’est Nitan de l’équipe Reebok France qui s’est lancé dans ce relais à 5h du mat. Le plus long de tous les relais : 16km. Une superbe perf pour lui qui n’avait encore jamais couru la distance !!!

Ensuite c’est un magnifique levé de soleil que l’on a pu admirer depuis Hastings. Entre White Cliffs et Manche. La perfection.

IMG_5699

Après avoir bouclés tous nos relais, c’est le Van #2 qui a finit le boulot dans la mâtiné. Direction Brighton pour franchir ensemble la ligne d’arrivée !

Finish Line – Brighton the bright

Après une bonne douche, on retrouve les Van #2 devant la ligne d’arrivée en attendant Nicolas, dernier et relayeur final. Sur les coups de midi, Nicolas arrive, on court tous les 10 pour franchir la ligne d’arrivée à Brighton. Super fiers et soulagés, on se congratule et se ressource avec des bières avant de manger un bon brunch tous ensemble. On apprendra ensuite que l’on a terminé la Reebok Ragnar White Cliffs en 26h 21ème/100 équipes 🙂

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Encore une géniale expérience Ragnar grâce à Reebok. Une superbe aventure humaine que je souhaite à tous les runners de vivre. Restez connectés car d’autres Ragnar Relay auront lieu en Europe en 2018. Cheers à tous les membres de l’équipe : Christelle, Lisa, Virginie, Elodie, Mathilde, Claire, Théo, Llyod, Nicolas et Nitan. You guys rock!!! Merci beaucoup à toute la team Reebok France qui nous a mis bien tout le week-end !

IMG_5232IMG_5744

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre