FrenchFuel
Running

CR Marathon Nice-Cannes Relais : 21km sur la French Riviera

Matthieu1 commentaire4 views
Finish_Nice_Cannes_chrono

C’était il y a 10 jours ! Le Marathon Nice-Cannes en Duo. Une première pour moi sur ce format relais 2x21km. Une belle opportunité de lâcher quelque peu les chevaux sur une course sur route après un long été à base de Triathlon et Trail mais surtout de prendre du plaisir.

Et oui je n’avais pas participé à une course officielle sur route depuis le Marathon de Paris en fait. Même pas un petit 10k. Il y a eu la Ragnar Relay UK certes une course en relais mais un délire quand même bien différent. Si j’étais au taquet de ma forme en aout-septembre, cette Ragnar, sur laquelle je m’étais amoché un genou, m’avait empêché de courir du 23/09 au 21/10. Donc pas vraiment idéale la prépa en 2 semaines….

Avec peu de repères, une nouvelle paire de On-Running Cloudsurfer (test bientôt en ligne) aux pieds, je m’étais dit que si je courrais en 1:35 ce serait correct déjà. Pour rappel mon PR de Copenhagen 2016 est de 1:32:17. Mais le véritable challenge était de vaincre nos adversaires. Avec Laura, l’objectif était de battre Anne et son frère Thomas. Le duel s’annonçait équilibré !

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Relais #1 – Laura on the run !

Cela faisait 1 semaine que l’on s’attendait à un déluge ce dimanche 5 novembre au matin. Finalement Laura et tous les autres partants de ce Nice-Cannes ont évité le pire. Un peu de pluie mais c’est resté light. Objectif autour des 2h pour Laura qui court occasionnellement pour le plaisir. J’ai confiance en elle pour rester au maximum au contact de Thomas, normalement au dessus mais qui a fait une prépa très light. On s’est rendu sur le point de transition au 21.1km entre Nice et Cannes. il y avait un monde fou, un peu le bordel avec tous ces relayeurs du Marathon Duo. Il faut être à l’affût de son partenaire pour ne éviter les situations de crises comme se monsieur qui finit par pourrir sa fille qu’il ne trouvait pas ^^. Je vois arriver Thomas qui donne le relais à Anne. La pression commence à monter pour moi, Laura ne doit plus être très loin. C’est finalement avec seulement 5min de retard sur Thomas qu’elle arrive. Passage de relais (ou plutôt de porte dossard) effectué dans un temps record, j’attaque mon Semi !

Relais #2 – La chasse est lancée

Direction Cannes ! Beaucoup de monde sur le parcours entre les marathoniens, le marathon duo et même le marathon relais (6 relayeurs). Pas mal de zig zag sur les 3-4 premiers km que j’avale en 4:13/km. La belle côte « passage garoupe » et ses 600m à 4% au km 7 va vite me calmer…. Je me motive en me disant que je devrais rattraper Anne autour du km 10. C’est finalement dans la descente qui suit, au 8.5km, que je l’aperçois après avoir réussi à relancer. Je double Anne puis me porte un peu à sa hauteur quelques instants avant de reprendre une allure de 4:25/km que je tiendrais sur les 5 prochains km.

Ensuite on attaque un passage pas évident avec une succession de mini côtes ou faux plats. Ca casse un peu le rythme. J’essaye de tenir comme je peux mais le principal est fait. Je suis encore bien dans les clous pour un sub 1h35. On arrive sur Cannes, je me surprends à pouvoir relancer et je boucle les km 18 et 19 en 4:19/km de moyenne. C’est rare que je me sente si bien en fin de course, à pouvoir relancer. Une des grandes satisfactions de cette course vraiment.

C’est à ce moment que j’aperçois Alexandra une amie triathlète de Montpellier (finisher du Ironman Vichy en 2016) mais qui s’alignait sur son tout premier marathon. Je me porte à sa hauteur pour l’encourager et je suis témoin de sa douleur. Une souffrance que j’avais bien connu quelques mois plus tôt. Je décide alors de rester pour la tirer sur ces 2 derniers km. Je me suis dit « putain j’aurais aimé en bénéficier à Paris » donc c’est tout à fait normalement que je me suis auto-missioné à encourager Alexandra jusqu’à l’arrivée. Encore une fois mon chrono m’importais peu sur cette course. Objectif accomplis pour Alexandra qui termine en 3h39 son premier marathon. Superbe perf !!!

De mon côté je termine ce relais #2 en 1:35:34 soit quasiment l’objectif sachant que les 2 derniers km en 5:15/km de moyenne. Finalement pas si loin de mon PR malgré une prépa proche du néan et un parcours bien plus dénivelé qu’à Copenhagen 1 an auparavant. Heureusement que ma forme générale et le heures passées sur le vélo et dans l’eau servent à quelque chose 🙂 Excellente sensation avec les Cloudsurfer mais qu’est-ce que ça fait bosser les mollets ^^

Avec Laura nous bouclons ce Marathon Duo Nice-Cannes en 3:38:09, 90/512 équipes mixtes. Et surtout nous avons battu Anne et Thomas de 8min. Une super expérience à partager à deux. Encore mieux avec ce petit challenge entre nos deux équipes. Je vous conseille de tester ce format au moins une fois !

Félicitations à tous les finishers de cette course. Bonne prépa aux autres pour les défis à venir. Pour moi ce sera entraînement mais probablement plus de course officielle avant un bout de temps.

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

IMG_8067 IMG_8083

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

1 Commentaire

Répondre