FrenchFuel
Running

Compte-rendu : Forest Trail 26km et encore plus de boue !

Matthieu1 view
IMG_5894

2018 a commencé avec du Trail ! Retour sur le Forest Trail qui avait lieu le week-end dernier dans la forêt de Bouconne à côté de Toulouse. L’occasion parfaite de lancer la saison sur une course de nuit de 25km.

Première course de nuit (hors relais Ragnar) et premier Trail sur ce type de format court et roulant. 25km & 500D+, relativement différent de mes 2 Trails de 2017 : le Trail des 6 Cols et ses 39k & 3200D+ et l’OCC et ses 57k & 3500D+.

RACE DAY

Une horaire inhabituelle pour moi avec un départ programmé à 19h. Il faut gérer cet aspect là au niveau nutrition et gestion de la fatigue. J’étais en forme donc pas de soucis à ce niveau là. Par contre, petite visite de Toulouse oblige, avec Anne on s’est fait un petit brunch et j’ai bu un paquet de cafés (je sais que ça ne fait pas bon ménage avec la course à pieds mais bon fuck it!).

On termine la préparation de nos tenues et de nos sacs de trail dans le Airbnb que l’on avait pris pour ce week-end à Toulouse. Un peu d’hésitation dans le choix des chaussures. Ce sera finalement les Reebok All Terrain car la course s’annonce relativement proche d’une Spartan Race…

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

 

Bon comme d’hab on est un peu à la bourre. Il pleut… Le Forest Trail s’annonce boueux à souhaits. Il parait que c’est comme ça qu’on l’aime :). On arrive à Lévignac, le village départ/arrivée de cette course. Il fait froid. La pluie est fine mais ne cesse pas. On file vite se mettre au sec dans la halle où Anne récupère son dossard.

IMG_5862

Un peu avant 19h on se dirige vers le SAS de départ. On retrouve avec grand plaisir Mathieu (@upperwestguys) qui était dans la team SaintéLyon avec Anne et Thomas @basicrunners. On aura le temps d’échanger un peu puisque le départ sera différé à 19h15. Nous serons un peu moins de 600 au départ.

19h15. C’est parti !

On était resté dans le fond du peloton du coup je fonce pour dépasser un max de monde sur le premier km qui est sur la route avant d’attaquer la forêt où il est plus compliqué de dépasser. Je suis parti fort pendant 4-5km jusqu’à retrouver des coureurs qui sont sur le même rythme que le mien. Je me sens hyper bien et j’enchaîne entre les singles et les chemins plus classiques autour de 5:00/km.

10k premier hic avec ma cheville droite qui tourne. Ca me refroidit un peu pour les descentes suivantes mais j’ai l’habitude. Sur chaque trail c’est la même histoire ^^. 13km c’est le tant attendu passage dans la rivière (la photo parle d’elle même). Etrangement j’ai plutôt apprécié. Ca m’a rappelé la Spartan Race Valmorel en beaucoup moins glacial 🙂

16km ma cheville droite toune de nouveau à cause de ce terrain complètement trempé, boueux et instable ! Je prends mes précautions mais je suis encore très bien physiquement. J’ai ingurgité la très bonne barre Pure Food et gardé mon gel Gu Engergy Salted Caramel pour les 5 derniers kilomètres. Le seul ravito d’eau se trouve au 18km. J’ai de l’eau et ne m’arrête pas.

C’est le moment ou mon bide commence à faire des siennes…. Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même puisque je n’en suis pas à ma première course longue distance. Mais quand on boit 5 cafés dans la journée sans jouer la carte magique du smecta c’est jouer avec le feu AHAH. 20km je décide d’avaler mon gel Gu car je sais que j’en ai besoin pour finir la course sur un bon rythme. C’est le coup de grâce, le petit arrêt dans les bois est inévitable. Décidement que de premières cette nuit la.

Quelques minutes de perdues et surtout les jambes coupés. Impossible de retrouver une allure correcte, je lutte un peu et ressens encore plus les difficultés de ce parcours. On traverse un champ de patates juste horrible. C’est que de la boue ultra collante. Les chaussures rentent littéralement plantées. Quand ça arrive au bout de 30min de course why not mais au bout de 2h15 ça passe moins bien. Enfin sorti de ce bourbier, on récupère une route avant le retour dans le village de Lévignac. Après mon arrêt je m’étais fixé 2h30 en objectif mais c’était sans compter le fait que le parcours faisait plus de 26km et non 25km. Encore une surprise 🙂

Je déboule dans les rues avec un regain de fraîcheur pour franchir la ligne en 2:37:00, classé 50/542 finishers, 37ème Senior H. Malgré les péripéties j’ai pris énormément de plaisir sur ces sentiers, ma frontale et moi. Ce format m’a plutôt bien réussit et j’y reviendrais.

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Bravo à Mathieu et Thomas qui ont fait une belle course ensemble et termine quelques minutes après moi. On aura le temps de débriefer autour de cette bonne saucisse de toulouse à l’arrivée. Anne a fait une super course aussi dans ces conditions délicates et sachant qu’elle déteste la pluie et le froid ^^ Son récit complet est à lire sur son blog annedubndidu.com. Et félicitations aux super rapides Sissi #1 femme sur le 42k, Mylène #1 femme et Paul #1 homme sur le 18k !

N’hésitez pas à partager vos impressions sur cette course. Je vous encourage vivement à vous essayer au trail de nuit car c’est une préparation, une approche et une course différente. Maintenant place à un petit focus route 10k et Semi pour gagner un peu de vitesse avant de commencer la prépa Ironman !

IMG_5890 IMG_5925Strava_Forest_Trail

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre