FrenchFuel
RunningSport et FormeTriathlon

Le maximalisme à la côte ! Décryptage de cette tendance qui s’installe.

Matthieu1 view
UTMB17-finish-hoka

Il y a 5 ans lorsque Hoka One One est arrivé sur le marché tel un ovni, peu sont ceux qui croyaient en la marque et leur concept de maximalisme ou oversized : une semelle monstrueusement épaisse.

Si Hoka One One est de loin la marque qui propose les plus grosses semelles sur quasi tous ces modèles, d’autres marques y sont venus. Beaucoup d’exemple proviennent du Trail avec les Under Armour Fat Tire, plusieurs modèles de chez La Sportiva ou encore Saucony et plus récemment New Balance avec sa dernière Fresh Foam Hierro v3.

Mais c’est sur route que la marque numéro 1 a mis le pied dans le maximalisme il y a environ 1an. En mai 2017 Nike lançait sa Vaporfly 4% et Zoom Fly (avec laquelle je vais courir le Semi de Bordeaux samedi 24/03), affichant des semelles prohéminente. Beaucoup sont ceux qui ont vu du Hoka dans ces Nike. On aime ou on n’aime pas mais une chose est sûre la Vaporfly 4% est une chaussure très performante : sur les podiums des marathon majeurs en 2017, 19 runners sur 36 places possibles couraient su la Vaporfly 4% ou sa version custom Vaporfly Elite.

Vaporfly-4%

Pour revenir à Hoka One One, les chiffres parlent aussi pour la marque française :
– #1 sur le championnat du monde Ironman 2017 (18%)
– #2 sur l’UTMB derrière Salomon et avec 4 Elite sur les podiums
– #1 sur la Western States, USA 2017 (25%)

hoka-one-one-elevon-m-chaussures-homme-218121-1-fz

Fausse idée reçue avec l’oversized : « grosse semelle = grand drop ». Faux, le drop (différence entre la hauteur de semelle au niveau du talon et celle de l’avant pied) n’est pas forcément plus élevé. Chez Hoka la majorité des modèles comptent entre 4 et 5mm de drop en moyenne.

Est-ce bon pour les coureurs ? Beaucoup opposent le free-running ou minimalisme aux marques proposant de grosses semelles avec comme argument que la foulée n’est pas naturelle. Hors, c’est surtout le drop qui joue sur la « foulée naturelle« . Plus il est bas, voire 0 comme chez Altra, plus on parle de foulée naturelle. Le mieux est encore de tester. Ma conviction à moi est surtout de ne pas s’enfermer dans 1 seul concept ou 1 seule chaussure. Cela peut paraitre confortable de trouver sa paire favorite qui convient bien et ne pas en changer édition après édition. Mais je pense que l’on a mieux à éduquer nos pieds et foulées à courir sur plusieurs types de chaussures.

Retrouvez mon test de la Hoka One One Challenger ATR 4 ici. Un premier pied dans Hoka qui m’invite à en découvrir plus et pourquoi pas sur Ironman 🙂 Retrouvez les meilleurs prix sur i-Run.fr et profitez de -15% sur les nouveautés (hors articles non éligibles) avec le code FRENCHFUEL15 😉

Quel est votre avis sur le sujet ? Avez-vous déjà testé ? Ou bien êtes-vous plutôt minimalisme ?

lasportiva new-balance-fresh-foam-hierro-v3-m-chaussures-homme-212747-1-fz raidlight-ultra-max-v1-0-m-chaussures-homme-119204-1-fz saucony-koa-st-m-chaussures-homme-175063-1-fz under-armour-ua-fat-tire-2-7-true-ink-mens-true-ink-rhino-gray-black-5cd9-600

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre