FrenchFuel
Triathlon

Compte-Rendu : Cannes Internation Triathlon en mode relais !

Matthieu1 view
366f5483-f52e-453f-9482-148a3ce6dcbb

Quoi de mieux que d’ouvrir la saison de Triathlon sur la Croisette ? Dimanche 29 avril c’était Polar Cannes International Triathlon en relais pour se mettre en jambes. Une course effectuée avec mon pote Pierre Dorez, ancien EDF de Triathlon et accessoirement : champion de France de Spartan Race et ambassadeur Polar.

Pour ceux qui me suivent sur les réseaux vous voyez peut-être qui est Pierre aka @tri_core = une machine de guerre ! Je vous laisse checker pour les autres.

A la base le programme c’était : Swim + Bike pour moi et Run pour Pierre. Cette répartition m’allait très bien vu que je revenais de 15 jours de vacances et quasiment pas de bike pendant 3 semaines. J’étais moyen chaud pour l’enchainement Bike + Run. J’avais d’ailleurs bien profité des Philippines pour bosser à fond la nage (11000m en 6 jours). Au final, Pierre a eu une contracture au mollet qui nous a obligé à redistribuer les cartes : Swim pour Pierre et Bike + Run pour moi. Un relais par définition bien moins fort tant Pierre aurait pu sortir un très très gros chrono à pieds.

On s’est adapté pour donner le meilleur sur ce format Triathlon L : 2k/107k/16k.

Un tour de vélo (30 + 50km) à j-2 pour se rappeler au bon souvenir. Samedi direction Cannes un peu à la bourre avec Anne (qui était alignée en relais aussi avec sa copine @corsica_tri). Bike checkin effectué. C’est bien le joli Stiff qui m’accompagnera sur les pentes de l’arrière pays cannois.

IMG_4802

 

Jour j sur la Croisette

Réveil 6h15 pour prendre un bon petit dej. Nous redoutions une météo capricieuse, finalement la journée s’annonce superbe ! Direction la zone de départ pour retrouver Pierre et ses abdos.

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Swim fast Pierro

08h05 c’est parti !

Direction un point de vue pour regarder le départ. Ce sont d’abord les individuels qui s’élancent sur ces 2 boucles de 1000m avec sortie à l’australienne : swim + sortie avec 50m dans le sable + swim. Pierre s’élance avec les autres relayeurs.

Je sais qu’il va nager fort aux côtés de Cyril Viennot (athlète pro) donc je ne traîne pas pour aller me préparer pour le vélo. Pierre sortira de l’eau en 5ème position de la course relais avec un chrono de 28:46 (1:26/100m) !

Transition 1 trying not forget anything

T1 très rapide pour Pierre qui a juste à venir m’apporter la puce. Je suis déjà équipé, le casque sur la tête. Puce OK ! C’est à moi de jouer !

All the way up and again and again

Après avoir enfourché mon vélo je m’élance à toute allure sur la première portion du parcours qui est toute plate. J’en profite car ça ne va pas durer longtemps… Une grosse allure à 39km/h de moyenne sur les 10 premiers km avant d’attaquer les hostilités !

107km c’est long. 107km avec autant de D+ c’est encore plus long. Je me rappelle que je dois courir derrière donc j’essaye de ne pas m’emballer. Les sensations sont bonnes dans la première ascension de 10km. Direction Tanneron sur de très belles routes. Ca enchaine les bosses, ça monte, puis ça descend, puis ça remonte… Parcours très exigent.

Au 43km il y a même un mur qui se dresse devant nous. Le nom du segment sur Strava ? « Le mur qui tue au Triathlon de Cannes ! » En gros il y a 150m à 21-22% !!! Je pense sincèrement que certains ont du monter à pied tellement le truc est rude.

 

On repart à l’attaque et on profite du paysage. Encore 2 cols dont le dernier de 5.5km qui se trouve au km 76. Clairement j’appuie moins sur celui-ci avant d’entamer la descente. On retrouve enfin du plat sur la Croisette. Rebelotte pour les 10km de plats avant de poser le bike. Clairement la moyenne n’est pas la même qu’à l’aller surtout qu’on se tape un bon vent de face… 31km/h de moyenne tout de même 🙂

Je boucle cette partie bike en 3:46:38 soit le 12ème temps parmi les relais (sur 38 équipes) et environ le 170ème temps au général sur 920 riders. 106km avec 1972D+ sur Strava pour une moyenne de 28.1km/h.

Transition 2 not so fast

Je pose le vélo et je me rends vite compte de l’enfer qu’était ce parcours bike Ahah. Je jump dans mes Hoka One One Cavu et c’est parti !

Run & train hard

Je retrouve Pierre à la sortie du aprc à vélo qui m’accompagne sur 1km environ. Je me mets dedans et les sensations sont là. Je me fixe une allure cible de 4:30/km. C’est l’allure qui j’aimerais tenir sur le Half Ironman de Barcelone. Il fait chaud et j’ai déjà super soif. Les 2 premiers tours sont bouclés dans le chrono. La bonne nouvelle c’est qu’il y a moins de 4km par tour.

8442b5f6-006d-4280-8895-1d2f005b702c

Je me ravitaille bien (je m’arrête même) mais les jambes se font lourdes. Je n’arrive pas à maintenir l’allure. L’essentiel sera de la tenir à Barcelone, donc je ne m’affole pas et profite des encouragements du public.

Heureusement que Pierre est là pour me soutenir, on fait les 500 derniers mètres ensemble. Je boucle les 16km ou plutôt les 15km en 1:11 au chrono officiel. C’est le 18ème temps des relais sur 38. 4:43/km au final donc pas si mal pour moi après un vélo si difficile. De bonne augure pour Barcelone !

Au final nous terminons ce Triathlon International de Cannes en 5:32:18 au chrono officiel ! 8/38 équipes.

  • 28:46 Swim (Pierre)
  • 3:46:38 Bike
  • 1:11:00 Run

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

 

 

Médaille amplement méritée ainsi que le festin d’après course. Au passage le ravito final était vraiment super ! Merci beaucoup à Pierre de m’avoir poussé sur le run après nous avoir bien lancé dans la compétition sur le swim. Petit moment groupie assumé avec la gagnante femme et super inspirante Lucy Charles. La britannique a terminé 2ème des Championnats du Monde Ironman en 2017 !

Super fier de Anne qui a fait une superbe nage (1:46/100 sur son Strava) !

Si vous avez l’occasion de faire ce TRI, je vous le conseille vivement. Excellente ambiance. Parcours vélo incroyablement beau (et dur).

IMG_4907 366f5483-f52e-453f-9482-148a3ce6dcbb
Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

Répondre