FrenchFuel
Triathlon

Ironman 70.3 Sables d’Olonne : Best triathlon ever !

Matthieu2 commentaires980 views
25_m-100893409-DIGITAL_HIGHRES-3055_022401-29438149

Mieux vaut tard que jamais hein ! Je vous fais enfin mon retour sur mon premier objectif de 2019 : Ironman 70.3 Sables d’Olonne. Pour mon 7ème Ironman 70.3 en 3ans, je suis allé inaugurer le petit nouveau en France aux Sables d’Olonne. Le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçu ! Je rappelle ici les distances : 1.9k/90k/21.1k. 

Lancement d’une saison qui sera coupée en deux

Cette année un gros projet perso avec l’acquisition d’une maison et par conséquences beaucoup de travaux à réaliser. Qui dit travaux dit moins de temps pour s’entraîner. Donc cet Ironman a marqué le début mais aussi la fin de ma première partie de saison de triathlon. La prépa a été loin d’être optimale avec un mois de mai emputé de pas mal de séances et un début d’année passé à jongler entre les pépins physiques (notamment à un mollet). A cela s’est ajouté un gros gros déficit de sommeil sur les derniers jours et le trajet Montpellier-Sables d’Olonne (7h). Mais bon la distance ne me fait plus peur, j’ai tout misé sur l’adrénaline du Race Day.

J-1 Checkin Sables d’Olonne

Après un dodo nécessaire, j’ai squizzé mon habituel shake out ride du samedi matin, direction le village Ironman pour le retrait des dossards. L’ambiance est déjà belle, le beau temps est au rendez-vous et le vent est censé se calmer pour dimanche. Avec Anne, qui faisait également la course (son CR ici), on est vite rentré se reposer et surtout préparer nos vélos et sacs de transitions. Nous sommes ensuite allés déposer nos bikes en fin de journée.
Côté équipement je suis parti sur: la Tri-Fonction Z3r0D TT Suit et la combinaison Z3r0D ProFlex que l’équipe a eu la gentillesse de me préter. Elle est en vente sur zerod.com. Pour les lunettes Oakley Wind Jacket dispo ICI et casque Specialized Evade Red Hook Crit edition. Aux pieds j’ai opté pour la Nike Pegasus Turbo, dispo sur i-Run.fr et actuellement à 108 euros (vs 150) grâce au code NOEL. Pour la nutrition c’est Clifbar et Tawhiri pour le bike et Gu Energy pour le run. Nutrition dispo sur i-Run.fr également (sauf tawhiri).
 IMG_5280

Jour j c’est parti !

Bonne nouvelle, merci la marée ! Départ ultra tardif pour un Half Ironman : 10h15 ! Exactement ce qu’il me fallait pour récupérer un peu de mes courtes nuits. Un petit dej vers 7h30 puis direction la zone de depart autour de 8h30 pour les derniers préparatifs du bike (bidons, regonflage des pneus etc…).
L’heure approche, il faut sortir du parc à vélo. Départ Pro Men 10h15, Pro Women 10h17 puis Rolling Start des athlètes amateurs Age Group à partir de 10h25. Si j’arrive sur cette course avec peu de certitudes sur le Run, je compte bien envoyer du bois en nat et en vélo. Du coup je me place dans le premier SAS -30min.

Swim hard but alone

Let’s go baby !

Gros sprint sur le sable sur 100m et on se jette à l’eau (très très fraîche au passage) ! Je pars très bien, vite et j’ai une bonne glisse. J’ai l’impression de doubler plus que de me faire doubler. C’est bon signe sachant que devant sont censés être des bons nageurs. Premier virage, deuxième virage. Je commence à être un peu isolé. On entre dans le chenal, celui du Vendée Globe, et je prends le parti de rester côté droit. Je vois la foule en délire sur chaque respiration et c’est un super feeling ! Je commets l’erreur de vouloir faire ma course dans mon coin en ne prenant pas les jambes…. et je le paye clairement car je me fais passer par pas mal de nageurs. Sur la deuxième partie de course je commence à profiter (comme ceux partis en même temps que mois) du courant de la marée.

J’avais de bonnes sensations et pensais avoir bien nagé. Je sors un peu déçu en voyant (28:43 officiel). Je souhaitais passer sous les 28min. Mais à ma montre j’ai quasi 2000m (surement à cause du départ sur la plage) donc au final une nat en 1:26/100m c’est du costaud et ce que je cherchais 🙂 Chrono Garmin ou Officiel ça fait RP sur la distance !

Transition 1 rapide

Une zone de transition extrêmement longue ici aux Sables : 600m au total avec 300m pour atteindre le parc à vélo et 300m pour le traverser. Je me dépêche de fixer mon casque et mes lunettes et prenant bien soin d’oublier ma pompe mdr. Chrono T1 = 03:58.
So fast sur les routes du Tour

Peut-être la partie que j’affectionne le plus : le bike ! Une boucle de 90km sur mon nouveau bolide Scott Plasma 20 préparé par Toulouse Bikes.

Peu de difficultés sur ce parcours roulant mais valloné. Quelques bosses pour se faire les cuisses mais dans l’ensemble on peut envoyer du lourd et rester planté sur ses prolongateurs.  Cela m’a un peu rappelé le début du parcours bike de Aix en Provence.

25_m-100893409-DIGITAL_HIGHRES-3055_022401-29438149

Pas venu pour profiter du paysage, l’ambition est de rentrer un Bike en sub 2h25. Je profite quand même au max des supporters venus en nombres nous encourager dans les villages. C’est hyper cool et à titre perso je ne me souviens pas avoir vécu un triathlon avec autant de spectateurs sur la partie Bike.

Je continue d’aller au charbon. Le retour est un peu moins abrité du vent mais celui-ci souffle gentillement ce dimanche. Au final je boucle le bike en 2:24:39 ! 38.50km/h sur Strava avec à priori un parcours plus long puisque la montre affiche plus de 92km. Je suis très satisfait car je suis quasiment sur les bases de mon RP du 70.3 Bahrain avec un dénivelé bien plus important ! Sables : 860m vs Bahrain 250m.
ps : le tout 100% sur la plaque ^^

Transition 2 job done

Le parc est toujours aussi long à traverser mais j’optimise au max pour sortir en à peine plus de 3min. Et cela me permet de sortir à la 12ème place de mon Age Group. Chrono T2 : 03:01

Running to the PR

Dernière partie de ce tri, toutes les conditions sont réunies pour finir sur une bonne note. Je pars bien, un peu rapide à mon habitude. Passage sur le sable de la plage avant de retrouver le parcours et sa foule en délire. Honnêtement je n’ai jamais vu cela sur un Ironman. Du monde partout, même jusqu’au demi-tour. On se sent littéralement porté ! Objectif rentrer un Run en 1h35. Le premier tour se passe hyper bien, je suis en avance. Je commence à faiblir un peu sur la fin du deuxième alors que le soleil commence à taper un peu.

J’essaye de ne pas négliger l’hydratation à grands coups de St-Yorre. J’ai très peu mangé par contre avec peut-être 2 quartiers d’orange et 1 gel Gu Caramel Salé avant d’attaquer le dernier tour. mon allure drop un peu… j’oscille autour de 4:35/km mais je ne m’affole pas. Ce qui me préoccupe c’est le fait que je me rends compte qu’il y aura plus que 21.096km Ahah.

Je me surprends à arriver à accélerer sur les 2 derniers km. Merci les encouragements sur cette dernières portions avant la finish line ! Encore une fois du jamais vu sur un Ironman <3

Dernier kilo bouclé en 4:22. 1:35:04  à ma montre pour 21.56km (l’écart me parait élevé, je pense qu’en réel il y avait plutôt 21.3km), 1:35:16 (4:30/km) au chrono officiel avec un PR sur la distance ! 2min de mieux qu’au Barhain.
Au final je boucle cet Ironman 70.3 dans un superbe 4:35:37 au chrono officiel ! 99/2392 au scratch et 17/228 finishers de mon Age Group 25-29. Moi very happy !
    • 28:43 Swim (1:29/100m)
    • 2:24:39 Bike (37.9km/h)
    • 1:35:16 Run (4:30/km) 
    • T1 et T2 00:6:59 au total

View this post on Instagram

A post shared by FrenchFuel (@frenchfuel) on

Verdict : merci la mémoire du corps ! Pas de PR au global (manqué de 1min) mais sans aucun doute ma plus belle course Ironman 70.3 et le plus bel event Ironman. Ambiance de feu aux Sables qui a fait une grande différence sur la partie course à pieds notamment. Je recommande cette course à tous, débutants ou experts.

Je remercie tous ceux qui m’ont encouragé et surtout félicité après cette course. Big Up à tous les finishers ! Un grand bravo à ma petite Anne qui, elle aussi, a sorti une course très solide. Et pour une fois elle ne nous a pas porté la poisse sur la météo. Rien que pour cela ça vaut une victoire ahah !

Merci à la mif de Z3r0d pour le prêt de la combi super rapide. Idem du côté des copains de chez Clif / Gu / Tawhiri, Oakley, Specialized et bien sûr Toulouse Bikes qui m’a permis de rouler sur cette fusée ! Mon club Made In Tri toujours présent pour les bons conseils.

Merci aussi à l’orga de cet Ironman 70.3 Sables d’Olonne ! Un event au poil ! Et ça tombe bien, aujourd’hui c’est l’ouverture de l’édition 2020 qui aura lieu cette fois le 5 juillet 🙂 Ne tardez pas car les dossards vont partir très très vite >>> ironman.com.

Finisher_Ironman_703_Sables-Dolonne4_m-100893409-DIGITAL_HIGHRES-3055_000612-29438128

Matthieu
Student in MKT/Com/SocialMedia/MGMT & Sport/Tech. Founder of www.frenchfuel.fr. Co-Founder of @HashtagKiwi

2 Commentaires

Répondre